Moustiques: les chauves-souris à la rechcouche

La saison des moustiques arrive à grands pas. Certaines villes ont déjà commencé à s’y préparer et ont ajouté un nouveau système anti-moustique : les chauves-souris. On trouve un peu partout dans ces villes, des nichoirs très hauts perchés destinés à accueillir ces messies anti-moustiques.

On vous dit tout sur cette astuce quelque peu insolite, pourquoi ça marche ? Pourquoi pas ? Et comment mieux se protéger des suceurs de sang.

Un petit vorace zigouilleur de moustiques

Non, contrairement à nos croyances d’antan, les chauves-souris ne se nourrissentt pas de sang humain en plantant ses crocs dans la veine jugulaire. Leur alimentation est surtout composée de tout ce qui est insecte, plus précisément diptères (mouches, scarabées, guêpes, abeilles, papillons de nuit et n’oublions pas, les moustiques).

chauves-souris vs moustiques

La chauve-souris est particulièrement friande de moustiques et c’est peu de le dire. Elle peut engloutir 600 moustiques en une heure, un chiffre jamais atteint par n’importe quel anti-moustique aujourd’hui connu. Elle peut aussi chercher sa proie dans un rayon de 2km autour de son abri. Ce qui fait de la chauve-souris une alternative plus qu’intéressante aux produits chimiques.

Comment avoir des chauves-souris à proximité ?

Il ne s’agit pas ici d’aller à l’animalerie et de demander à adopter une chauve-souris ou d’aller sur adopte-une-chauve-souris.com. Il faut les attirer dans votre jardin. Ne vous inquiétez pas, il ne s’agit pas non plus de creuser une caverne dans votre jardin, les chauves-souris n’y vont que pour l’hiver. Elles sortent à la lumière du jour au printemps pour faire des bébés et pour manger.

Ce que vous devez faire, c’est mettre des nichoirs dans votre jardin, sur le toit ou sur la façade de votre immeuble etc, pourvu qu’ils soient à 2m du sol. Vous pouvez acheter ces petits gîtes déjà faits sur internet ou si vous êtes un as du marteau, pourquoi ne pas les fabriquer vous-même. Attention, placez les nichoirs loin des rues passantes et des éclairages de nuit pour que l’animal y voie un lieu de villégiature.

Petit conseil : commencez à installer les nichoirs au mois de mars, ce qui veut dire maintenant, pour augmenter vos chances de voir des chauves-souris s’y installer. Et armez-vous de patience, ça ne se fera pas en une seule soirée. Certains ont dû attendre plusieurs jours à plusieurs semaines avant de voir les premiers habitants de leurs gîtes.

Mais est-ce que ce plan a des chances de marcher ?

Normalement, ce plan devrait être LA solution anti-moustique de tous les temps. Mais ses quelques bémols ont été pointés du doigt par certains. Primo, est-ce que les résultats obtenus en laboratoire sont vraiment fiables ? Les chauves-souris qui ont participé à ces expériences ont été lâchées dans des insectariums où il n’y avait que des moustiques. Certes, elles ont pu en manger une dizaine de minutes mais soyons honnêtes, elles n’ont eu accès qu’à cette nourriture. Donc, il est naturel qu’elles s’en soient goinfrées. Selon certains scientifiques, les auteurs de l’expérience ont quelque peu exagéré sur les résultats des recherches : 600 moustiques en une heure. Pourtant, les moustiques ne composent qu’une infime proportion de l’alimentation des chauves-souris, soit 1 à 3%. En plus, il est peu probable que l’estomac d’une chauve-souris puisse accueillir une telle population.

Mais il n’y a pas que ça. C’est la Pipistrelle commune qui ose le plus s’aventurer en milieu urbain. Pourtant, cette espèce ne s’envole que 5 à 30 minutes avant que le soleil ne se couche. De plus, elle vole à 2 à 10 mètres du sol. Or, le moustique tigre, lui, ne peut pas atteindre cette hauteur de vol, du coup, il y a peu de chance que la pipistrelle capture un moustique tigre, qui est pourtant le plus dangereux de tous. Quoi qu’il en soit, cela ne vous empêche pas de tenter le coup et d’installer des nichoirs dans votre jardin.

Quelques points à savoir sur les chauves-souris

chauves-souris la tête en bas

Comme vous vous apprêtez à les accueillir dans votre jardin, il serait bien d’avoir un minimum d’informations sur vos futurs invités. La chauve-souris est le seul mammifère volant à ce jour. On la connaît pour sa posture quelque peu insolite pour dormir : la tête en bas. On compte environ 1000 espèces appartenant à la famille des chiroptères dans le monde entier. Elle se nourrit principalement d’insectes qu’elle repère grâce aux ultrasons. C’est ce qui lui permet aussi de se diriger dans le noir.

On compte quelque 34 espèces différentes en France. Mais l’utilisation abusive de pesticides a réduit le nombre d’individus sur le territoire. C’est pourquoi la chauve-souris est aujourd’hui protégée en France par l’article L.41.1 du Code de l’Environnement.  

Chauves-souris vs moustique: une méthode à compléter

Efficace ou pas, la méthode chauve-souris ne vient qu’en complément des mesures traditionnelles anti-moustiques.

Le nettoyage des environs

Les moustiques ont besoin des eaux stagnantes pour pondre leurs précieux œufs. Donc, supprimer toutes ces maternités pour moustiques revient à rendre l’endroit beaucoup moins intéressant pour les moustiques. L’idée, c’est de ne laisser aucune goutte d’eau aux alentours, rappelez-vous que le moustique tigre n’a besoin que de l’équivalent d’un bouchon d’eau pour ses œufs.

Tous les ans, avant la saison des moustiques, pensez toujours à vérifier les gouttières. Assurez-vous qu’elles soient bien en pente pour éviter que l’eau ne stagne.

Se débarrasser des larves

Les larvicides sont la solution numéro un dans de nombreuses communes. Pour cause, ça permet de solutionner le problème à la racine. Certaines sont même arrivées à assécher des marais pour se débarrasser des larves, mais c’est une méthode trop drastique que nous ne conseillons pas parce que ça bafouille tout l’écosystème. Le larvicide est l’alternative la plus intéressante à ce jour. Grâce aux avancées de la science, les produits aujourd’hui ne sont dangereux que pour les larves de moustiques, n’agissant aucunement sur les autres espèces aquatiques.

Mais si l’idée de recourir à des produits chimiques ne vous parle pas, vous pouvez très bien déposer deux ou trois poissons rouges dans la petite mare dans votre jardin pour vous débarrasser de toutes les larves de moustiques qui pourraient y patauger.

Utiliser une moustiquaire

La moustiquaire, nous la connaissons depuis la nuit des temps. Autrefois, on la connaissait plutôt comme étant ce morceau de tissu qui pendouille au-dessus du lit. Ce qui procurait une protection pour toute la nuit. Mais qu’en est-il pour la journée ? Et pour les autres chambres ? Aujourd’hui, les fabricants proposent une solution plus intéressante : la moustiquaire pour portes et fenêtres. Il n’y a qu’à les installer sur toutes les ouvertures pour empêcher les moustiques d’entrer dans n’importe quelle partie de la maison.

Tranquilisafe, en marque qui pense à vous, a concocté une solution encore plus pratique : la moustiquaire ajustable. Des dimensions standards pour les portes et fenêtres, ça n’existe pas. Grâce à nos moustiquaires à découper, à vous de l’ajuster à vos ouvertures. Tout ce que vous avez à faire pour être protégé contre les moustiques, c’est de mesurer les portes et fenêtres et de trouver les dimensions qui conviennent dans notre catalogue.

fenêtre avec moustiquaire tranquilisafe

Chez Tranquilisafe, nous sommes convaincus que les moustiquaires sont le summum de la protection anti-moustiques. Nous pensons donc qu’elles peuvent vous accompagner partout. C’est pour ça que nous avons créé notre moustiquaire nomade pour que les plus petits soient protégés, même en dehors de la maison. C’est pour ça aussi que nous réalisons des moustiquaires sur-mesure qui répondent en tous points aux besoins de nos clients. Nous avons d’ailleurs confectionner des moustiquaires pour un camion aménagé qui fait le bonheur d’un magnifique couple de globe trotters.

Un produit fait pour nous faciliter la vie

On sait que nous ne sommes pas tous des as du bricolage et nous n’avons pas tous un budget pour faire appel à un professionnel pour la pose. Tranquilisafe a donc trouvé la solution : une moustiquaire que vous pouvez installer avec une paire de ciseaux et d’un mètre. On vous dit comment le faire ici.

Nos produits sont conçus pour vous faciliter la vie au maximum. C’est pour ça que les aimants ont été placés de façon à permettre une ouverture et une fermeture automatique de la moustiquaire à chaque passage.

En plus, saviez-vous qu’une partie de nos moustiquaires ajustables et nos moustiquaires sur mesure sont fabriquées en France, à l’atelier de couture de l’Esat de Gap ? Oui, nous avons choisi de leur faire confiance parce que nous sommes une entreprise qui chérit le respect des différences. Et nous poussons nos engagements encore plus loin. Comme nous aimons la planète et que nous prônons le zéro déchet, nous travaillons avec Ça cartonne, une entreprise qui collecte des cartons usagés auprès des commerçants de Marseille. Nous les utilisons ensuite pour expédier nos produits.

Bref, la chauve-souris semble être une alternative saine et respectueuse de l’écosystème pour se débarrasser des moustiques. Mais de nombreux doutes persistent encore. Mais qu’avez-vous à perdre en essayant ? Rien. Mais n’oubliez pas que ça ne suffira pas, pensez toujours à mettre des moustiquaires Tranquilisafe sur vos portes, fenêtres et même vos baies vitrées. Les deux combinées vous assureront une protection optimale contre les moustiques. Découvrez alors tous nos produits dès maintenant.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *