Jardin

Quel anti-moustique extérieur utiliser pour se protéger?

Les beaux jours arrivent et avec ça l’envie de profiter de votre jardin et de votre terrasse. Un seul obstacle se dresse entre vous et cette journée farniente : les moustiques. Ces satanées bestioles piquent, bourdonnent sans cesse et transmettent des maladies. Pourquoi ne pas utiliser un anti-moustique extérieur ? Quels choix s’offrent à vous ? Les réponses dans cet article.

Anti-moustique extérieur: le piège pondoir

piège pondoir anti-moustique extérieur

Les pièges pondoirs, contrairement aux anti-moustiques que nous connaissons, ne sont pas faits pour éloigner les moustiques mais pour les empêcher de pondre (d’où son nom, vous l’aurez compris). L’objectif : limiter au maximum l’infestation.

Articles similaires

Les pièges pondoirs sont écologiques. Comment ça? Ils n’ont besoin ni d’électricité ni d’insecticide pour fonctionner. Ce qu’il faut, c’est juste suffisamment d’eau (pas beaucoup, 30 ml suffisent). On peut tout aussi bien y ajouter des attractifs comme quelques feuilles mortes qui vont rendre l’eau plus nutritive, mais ce n’est pas nécessaire. Toutefois, ça aura le mérite de le rendre plus efficace. Le piège ne doit pas être posé en plein soleil.

Le principe est assez simple : les moustiques fécondés, après avoir eu le repas de sang, volent vers le point d’eau le plus proche pour pondre leurs œufs. C’est un système efficace compte tenu du fait qu’un moustique femelle peut s’accoupler jusqu’à 5 fois pendant sa durée de vie. Après chacun de ces accouplements, elle pondra environ 150 œufs dont au moins 75 femelles qui, à leur tour, vont pondre 75 femelles. Bref, le compte est vite fait.

Il existe deux types de pièges. Il y a celui qui attire la femelle qui va pondre ses œufs dans le piège et va repartir. Par contre, les larves vont basculer dans la partie inférieure du piège d’où elles ne pourront pas sortir une fois adultes. Le système paraît bien, mais il y a un petit bémol : la femelle qui a pondu les œufs peut repartir et piquer encore et encore.

Heureusement, il y a un autre type de piège qui va empêcher le moustique femelle de repartir après avoir pondu ses œufs. C’est nettement plus intéressant puisque ça met fin aux agissements de ce criminel de l’hémoglobine.

Attention ! Pour que ça marche, il ne faut aucun point d’eau stagnante dans les environs. En plus, il faut un entretien régulier pour que le système ne perde pas en efficacité.  En plus, ces pièges viennent en supplément aux anti-moustiques traditionnels en limitant la propagation des moustiques. 

Anti-moustique extérieur: le piège extérieur traditionnel

Les pièges à moustiques extérieurs et pièges pondoirs, ce n’est pas la même chose ? Le principe est assez similaire à quelques différences près. Le piège à moustique permet de piéger les moustiques et de les tuer. Ici, on utilise un ou plusieurs attractifs à moustiques notamment le CO2 par butane et des phéromones pour moustiques. Ce système n’a pas besoin d’électricité pour fonctionner mais nécessite une bouteille de gaz butane. Une bouteille de 20 kg dure environ 4 semaines. L’idéal, c’est de les utiliser entre avril et octobre.

piège à moustique extérieur

Les pièges extérieurs s’inspirent du corps humain pour attirer nos amis diptères. Comment ça ? Le CO2 du butane reproduit le souffle humain et la chaleur corporelle pour attirer les moustiques. Et ces suceurs de sang n’y voient que du feu. En plus, l’appareil diffuse discrètement de la lumière UV à 360° et contrôle la diffusion du CO2 et de la chaleur pour plus d’efficacité.

Un anti-moustique extérieur naturel

Il existe bel et bien des anti-moustiques extérieurs pour les fanas de vieilles astuces, notamment les plantes.

Le géranium

Le géranium, vous l’aimez quand il fleurit dans votre jardin avec ses grandes variétés de couleurs. Mais il ne fait pas que le bonheur de nos yeux, il nous protège aussi des moustiques. Eh oui, nos amis diptères ne raffolent pas vraiment de son odeur qui rappelle celle de la citronnelle. N’hésitez donc pas à en planter dans votre jardin ou en pot sur votre terrasse pour éloigner les moustiques.

La citronnelle

La citronnelle, on vient d’en parler. On en entend beaucoup parler lorsqu’il s’agit de faire fuir les moustiques. On le retrouve aujourd’hui dans les anti-moustiques en tous genres (bracelets, lotions, bougies etc). Attention, l’huile essentielle de citronnelle ne convient ni aux femmes enceintes ni aux enfants de moins de 3 ans (on ne le dira jamais assez). Idem que  pour le géranium, vous pouvez le  cultiver dans votre jardin.

La lavande

Toujours dans la catégorie des plantes anti-moustiques, on retrouve la lavande. Son parfum, si doux à nos narines est une torture pour ces suceurs de sang. Il suffit d’en planter dans votre jardin pour dissuader les moustiques de s’aventurer dans les environs. L’huile essentielle de lavande, par contre, aide à soulager en douceur les démangeaisons après une piqûre de moustique. Selon les ouï-dire, elle conviendrait aux adultes comme aux plus petits, mais l’avis du pharmacien sera toujours le bienvenu.

La tomate comme anti-moustique extérieur

La tomate, ça ne sert pas qu’à faire de la sauce bolognaise, ça fait aussi fuir les moustiques. Eh oui, ils ne sont pas très friands de son odeur assez forte. N’hésitez donc pas à en planter dans votre jardin. Ça éloignera les moustiques et vous aurez toujours de la tomate fraîche sous la main pour vos recettes. Mais pas que. Si vous pensez prendre le soleil sur votre terrasse, frottez des feuilles de tomates sur les parties à découvert de votre corps, ça dissuadera les moustiques de s’approcher.

La mélisse

La mélisse et ses vertus apaisantes, une alliée contre le stress et l’insomnie. Mais elle aide aussi ceux qui n’arrivent pas à dormir à cause des moustiques à recouvrer le sommeil. En effet, son odeur douce et citronnée très agréable incommode les moustiques qui préfèreront rebrousser chemin. Plantez-la en pot sur votre terrasse, ça éloignera les moustiques.

Le pyrèthre de Dalmatie

pyrèthre de dalmatie , anti-moustique extérieur

Le pyrèthre de Dalmatie est connu pour ses propriétés insecticides. Eh oui, à la façon des répulsifs chimiques, il s’attaque au système nerveux des moustiques, empêchant ainsi la femelle de piquer. Il est donc temps d’agrémenter votre jardin de ces petites fleurs blanches pour tenir les moustiques à distance.

Le basilic

Si l’odeur du basilic vient parfumer nos plats, les moustiques en ont une sainte horreur ! Tant mieux, vous pourrez prendre le déjeuner ou l’apéro en famille ou avec vos amis dans le jardin ou sur la terrasse. Pour ça, plantez du basilic dans un petit pot et déposez-le sur une table de jardin (ça fait déco aussi. Pratique, non ?). Et puis, même si quelqu’un se fait piquer quand même, vous pouvez utiliser les feuilles de basilic pour calmer les démangeaisons. Il suffit de prendre quelques feuilles de cet antiseptique naturel, de les malaxer et de frotter sur la piqûre.

Ce qui marche vraiment

Que vous choisissez des pièges pondoirs, des pièges extérieurs traditionnels ou des anti-moustiques naturels, il y a certaines règles de base à respecter. Peu importe l’efficacité de ce que vous allez choisir, vos efforts seront vains si des points d’eau subsistent dans votre jardin. Rappelez-vous, les moustiques fécondés ont besoin d’un endroit où déposer leurs œufs à proximité de cible humaine, source du fameux repas de sang. Mais s’ils ne trouvent pas de points d’eaux stagnantes dans votre jardin ou les alentours, ils n’ont aucun intérêt à rôder près de vous.

Enlevez donc les eaux accumulées dans la gouttière, recouvrez les réservoirs d’eau etc. Une petite mare dans votre jardin ? Mettez-y deux ou trois poissons rouges. Ils sont très friands des larves de moustiques. On vous dit d’ailleurs comment vous en débarrasser dans cet article.

Protégez quand-même votre maison

Certains pièges à moustiques comme le piège pondoir n’empêchent pas les moustiques de vous piquer avant d’être piégés. Les anti-moustiques extérieurs naturels ? Leur efficacité est aléatoire. C’est pour ça qu’il est plus judicieux de bien protéger votre maison quelle que soit la méthode utilisée en extérieur. La meilleure solution pour ça, vous demandez-vous ? La moustiquaire, mais pas n’importe laquelle : la moustiquaire Tranquilisafe.

Tranquilisafe conçoit des moustiquaires aimantées pour portes, fenêtres, portes fenêtres et baies vitrées. Ce sont des moustiquaires qui se fixent très facilement avec des velcros. Lorsque nous disons très faciles, c’est que vous pouvez le faire vous-même même en n’étant pas un pro du bricolage.

femme qui se tient devant une moustiquaire pour fenêtre Tranquilisafe

En plus, nos moustiquaires ont été conçues de façon à répondre aux besoins du plus grand nombre. Si, par exemple, votre porte est équipée d’une chatière, vous n’avez qu’à remonter le bas de la moustiquaire sur une ou deux côtés pour laisser la chatière libre d’accès.

Tranquilisafe propose un large choix de dimensions pour ses moustiquaires ajustables. Mais pas que. Nous pouvons également faire des moustiquaires ajustées si vous ne trouvez pas la hauteur que vous cherchez dans notre catalogue. Des besoins spécifiques ? Nous pouvons faire du sur-mesure que ce soit en termes de forme ou de dimensions. Et depuis deux ans, c’est fabriqué en France à l’atelier couture de l’ESAT de Gap.

Attention, Tranquilisafe ne fait pas que des moustiquaires pour portes et fenêtres. Nous avons aussi des moustiquaires nomades pour que bébé puisse profiter des beaux jours en intérieur comme en extérieur. Des moustiquaires qui s’adaptent à la poussette, à la nacelle et même au lit parapluie, si c’est pas pratique, ça !

Bref, le choix ne manque pas quand il s’agit d’anti-moustique extérieur. Quoi qu’il en soit, préserver votre maison d’une invasion des moustiques est tout aussi important. Et la moustiquaire Tranquilisafe est la solution. Découvrez dès maintenant nos produits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page