Lutte anti-moustique: ça commence en avril pour Pau

A Pau, la « Brigade du moustique tigre » sera lancée début Avril. Elle aura pour mission de sensibiliser les Palois et Paloises sur les dangers du moustique tigre. Mais pas que. Le but est de les amener à prendre part concrètement à la lutte contre les moustiques.

Pourquoi cette démarche à Pau ?

Le moustique tigre est certes plus petit, mais s’avère plus dangereux que le moustique commun. En plus, ce petit malin pique pendant la journée, pendant que vous êtes pleinement actif. Plus inquiétant encore, il n’a besoin que de l’équivalent d’un bouchon d’eau pour se reproduire. Le risque de prolifération est donc plus grand. Pourtant, ce petit insecte est responsable de la dengue, du zika ou du chikungunya. Certes, il n’y a pas encore de quoi s’alarmer mais bon, n’est-ce pas comme ça que le coronavirus a commencé ? Donc, mieux vaut redoubler de vigilance. La municipalité est donc convaincue que le  meilleur moyen de stopper la prolifération du moustique tigre, c’est de sensibiliser la population.

brigade du moustique tigre à Pau

La Brigade du moustique tigre à la rescousse

La ville de Pau lance ses « Brigades du moustique tigre » pour venir à bout de ce dangereux vecteur de maladie. Elles prendront du service au début du mois d’avril. Chaque brigade comptera deux personnes en mission civique et un agent.

Ces équipes de volontaires auront pour mission de conseiller et d’informer les habitants. Pour ça, ils vont faire du porte-à-porte, participer aux réunions de quartier pour intervenir auprès des habitants pour les convaincre de mener une action collective pour réduire la prolifération du moustique tigre dans la ville. Mais on n’oublie pas la dimension numérique de cette mission anti-moustique. La ville pense également mettre en place une adresse mail qui sera dédiée à l’information et la sensibilisation des habitants.

Le recrutement en cours à Pau

La ville de Pau lance donc un appel à tous les 18 à 25 ans : le recrutement des ambassadeurs en service civique qui formeront les brigades est lancé ! Rappelons qu’ils seront en service pour huit mois.

Comment éloigner le moustique tigre ?

Pour la municipalité, il n’y a qu’un seul moyen vraiment efficace pour éloigner le dangereux moustique tigre : l’empêcher de pondre en éliminant tous les points d’eau. Et pour ça, chacun peut aider. Rappelons que quelque 80% des gîtes larvaires se trouvent dans les résidences privées, en zone urbaine. Pourtant, le moustique tigre femelle peut pondre 200 œufs tous les 12 jours et ce, même dans l’équivalent d’un bouchon de bouteille d’eau. En éliminant tous les points d’eau propices à la ponte, on réduit considérablement la prolifération.

Et pour ça, rien que des gestes simples à adopter au quotidien. La ville conseille à ses habitants de vider l’eau dans les coupelles sous les pots de fleurs, les pieds de parasols, les bâches qui recouvrent les mobiliers de jardin, bref tout ce qui peut retenir ne serait-ce que quelques millilitres d’eau. L’idéal, c’est de faire tout ça au moins une fois par semaine.

Toujours dans cette optique de limiter la prolifération du moustique tigre, la municipalité invite les palois à recouvrir les récupérateurs d’eau de pluie d’un voile moustiquaire. Pourquoi ? Parce que 50% des gîtes larvaires se trouvent dans ces récipients.

Pensez à toujours curer les siphons d’évier, les gouttières, bref, tout ce qui est évacuation extérieure. Ça va aider à faciliter l’écoulement de l’eau et éviter que les eaux usées ne stagnent. Une piscine chez vous ? Entretenez-la régulièrement. Accordez une attention particulière au dosage du chlore. Une trop faible dose rend votre piscine propice à la prolifération des moustiques. Un petit bassin ? Pas besoin de produits chimiques. Deux ou trois poissons rouges suffiront. Ces petits Nemo adorent les larves de moustiques. En plus, des poissons rouges, ça fait toujours plaisir aux enfants.

En été, on aime prendre soin de son jardin. On sort l’artillerie lourde : brouettes, arrosoirs, seaux etc. Mais saviez-vous que si vous les laissez dehors et qu’il pleut, ces outils peuvent vite devenir des gîtes larvaires ? Pensez donc à toujours les ranger après que vous ayez fini votre séance de jardinage. Il en est de même pour les jouets des enfants qui traînent partout dans la cour après une journée à jouer dans le jardin.

Il est tout aussi important de mettre vos poubelles à l’abri de la pluie pour éviter que l’eau ne s’y agglutine. Jetez aussi tout ce qui est conserves, plastiques etc, susceptible de garder l’eau. Un chantier chez vous ? Débarrassez-vous régulièrement de tous les déchets qui pourraient retenir de l’humidité.

Une lutte… jusqu’à la mort à Pau

cimetière de pau

A Pau, la lutte contre les moustiques, ce n’est pas que pour les zones habitées. Ça s’étend jusque dans les cimetières. Non, ce n’est pas pour protéger les âmes qui y reposent contre les moustiques, mais plutôt ceux qui viennent les visiter en période estivale ainsi que tout le personnel qui veille sur l’endroit. Ces cimetières paysagers aux nombreuses anecdotes sont un des points forts de la ville. Pourtant, les coupelles, les vases, les pots de fleurs, les eaux stagnantes un peu partout sur les sépultures sont des endroits qui font vivre les moustiques. La ville appelle donc les habitants à ne pas laisser traîner des objets qui peuvent retenir de l’eau, notamment derrière les sépultures.

Des brigades du moustique tigre… mais pas que

Certes, la mise en place de ces brigades du moustique tigre peut être d’une grande aide dans cette lutte contre ce dangereux diptère. Mais la ville de Pau en est bien consciente, c’est loin de suffire. C’est pour ça que la municipalité a entamé la mise en place de pièges à moustiques dans certains quartiers.

Et l’écosystème dans tout ça ? La municipalité a choisi un produit qui n’est dangereux que pour les moustiques. Coccinelles, papillons et autres insectes nécessaires à l’écosystème ne sont pas attirés par ces pièges à moustiques. En plus, aucun insecticide ni pesticide dans ces dispositifs, ce qui les rend sans danger pour les enfants et les animaux de compagnie.

Des protections en sus

Bien que la ville de Pau ait déjà mis en place des méthodes de lutte anti-moustiques, des protections en plus, chers habitants, ne seront pas de refus. Mais lesquelles ?

Protection individuelle

Contrairement aux autres espèces, le moustique tigre préfère sortir la journée pour piquer. Il est donc plus que vital de bien se protéger pendant vos petites sorties. Pour ça, il y a pas mal de façons d’éloigner ces siphonneurs de sang, naturels ou pas. Vous avez les sprays et les lotions anti-moustiques en tous genres à base d’huiles essentielles. Efficaces mais nous vous déconseillons de les utiliser sur les moins de trois ans et encore moins sur les femmes enceintes.

Protection collective

Bon, ces méthodes de protection s’utilisent à l’extérieur. Mais qu’en est-il de votre maison ? Comment la protéger des envahisseurs ? Vous avez le fameux insecticide à pulvériser un peu partout. Mais on ne va pas se mentir, ce n’est pas ce qu’il y a de mieux pour nos voies respiratoires. En plus, les moustiques s’adaptent de plus en plus à ces produits. Ils deviennent donc de moins en moins efficaces.

Si vous ne voulez pas de produits chimiques ou de quelque chose qui deviendra inefficace contre les moustiques, pensez à la moustiquaire. En installer sur toutes les ouvertures de la maison empêche les moustiques de s’inviter chez vous. A vous les nuits sans moustiques et les apéros dans le salon sans bzzzz.

L’avantage, c’est que vous pouvez laisser la brise entrer chez vous. Eh oui, plus besoin de fermer les fenêtres. Avec une moustiquaire, vous pouvez laisser vos fenêtres grandes ouvertes et même la nuit, si la sécurité vous le permet.

LA moustiquaire

LA moustiquaire, c’est la moustiquaire Tranquilisafe. Comment ça ? Il s’agit d’une moustiquaire ajustable pour portes, fenêtres et même baies vitrées. Pourquoi une ajustable ? Parce qu’il n’y a pas de dimensions standards lorsqu’on parle d’ouvertures. Nos moustiquaires s’approchent des dimensions aujourd’hui existantes. A vous de l’ajuster à vos ouvertures. Pour ça, pas besoin de matériel de pro. Une paire de ciseaux et un mètre suffisent amplement.

Les animaux de compagnie, notamment les chats, adorent jouer avec la moustiquaire. Vous avez donc remplacé plusieurs fois de toile. Les moustiquaires Tranquilisafe sont plus robustes. Comment ? Grâce à leurs toiles en fibre de verre. C’est une matière qu’on connaît pour sa grande résistance aux chocs et aux UV.

moustiquaire pour fenêtre Tranquilisafe

Vos fenêtres sont un peu grandes, ou trop petites pour les dimensions que nous proposons. Pas de panique. Nous pouvons confectionner des moustiquaires pour fenêtres sur-mesure.

Bref, la mission de cette Brigade du moustique tigre qui sera opérationnelle en avril à Pau ne s’annonce pas simple. La sensibilisation semble être importante, surtout que 43% des français ne savent pas reconnaître un moustique tigre, même en zone rouge. Bordeaux et Bègles s’y sont déjà mis. Avec les nombreuses méthodes anti-moustiques mises en place, espérons que cette sensibilisation porte ses fruits. Peut-être sera-t-il possible de radier le moustique tigre du territoire français ? Nul ne le sait ? En attendant, installez des moustiquaires sur vos fenêtres pour profiter de la bonne brise sans les moustiques en sus.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *