On se prépare pour la saison des moustiques à Bordeaux!

A mort le moustique tigre ! Le temps est venu à Bordeaux et à Bègles qui ont déjà mis sur pied leurs « brigades citoyennes du tigre ». Le tout accompagné d’un programme anti-moustique déjà entamé. On vous dit tout dans cet article.

Différents angles d’attaque

La sensibilisation des habitants à Bordeaux et Bègles

A Bègles, on ne veut plus rien laisser au hasard lorsqu’il s’agit de moustiques cette année. La municipalité a décidé de déployer ses « Brigades citoyennes du tigre ». Ce sont des habitants bénévoles qui vont être recrutés puis formés au centre de démoustication de Bordeaux Métropole. Au programme : les gestes simples à adopter pour réduire de 80% le risque de voir des moustiques tigres. Ça réduit le risque de piqûre. 

Ces personnes seront ensuite envoyées dans leurs quartiers pour sensibiliser leurs voisins sur le moustique tigre. Ils sensibiliseront aussi les gens sur ses dégâts et comment les éloigner. Pierre Oualet, élu à la transition écologique à Bègles, a insisté sur la particularité du moustique tigre, notamment son côté citadin. L’important, c’est d’amener chaque habitant à agir dans son champ d’action qui est d’une centaine de mètres dans les alentours. Si tout le monde s’y mettait, il serait facile de venir à bout du moustique tigre.

Des gestes simples, dit-on. Oui. Il ne s’agit que de couvrir tous les regards d’eaux pluviales avec du film en silicone ou avec une moustiquaire, d’après le chargé d’étude et de coordination au centre de démoustication de Bordeaux Métropole, Christophe Courtin. Il faut amener les voisins à discuter entre eux pour mettre en place une action commune contre les moustiques. Et il faut s’y mettre dès maintenant parce que le moustique tigre pointera le bout de son nez au mois de mai, une fois les températures devenues plus clémentes. C’est d’ailleurs pour ça que le mois de mars est aussi important.

réservoir d'eaux pluviales; sensibilisation à Bordeaux

Cette sensibilisation est encore plus importante lorsqu’on sait que 80% des gîtes à moustiques tigres se trouvent chez des particuliers. A chacun donc de faire un petit check-up de son jardin au moins une fois par mois pendant la saison des moustiques.

Une première vague de produits anti-larvaires à Bordeaux

Cette démarche ne sera pas uniquement axée sur le moustique tigre. La municipalité n’oublie pas le moustique commun qui sévit dans les périphéries de la métropole. La lutte a déjà d’ailleurs été engagée. Selon M.Courtin, les eaux stagnantes sur Bordeaux Métropole, proviennent principalement des grosses pluies, ce qui favorise la prolifération des moustiques. Il a également rappelé les périodes de fortes précipitations qui se sont abattues sur la ville en 2020 (on en parlera plus tard).

Or, la région a également connu de fortes pluies en décembre et en janvier. Faut-il s’attendre à une invasion de moustiques cette année ? Il n’y a pas de quoi s’alarmer pour le moment, rassure M.Courtin. Pourquoi ? Parce que les moustiques sont encore en diapause pour l’instant. Mais aussi parce que le centre de démoustication a déjà procédé à des traitements anti-larvaires. Si c’est plus calme cette année contrairement à l’année dernière, le spécialiste déplore l’inaccessibilité de certaines zones et l’ampleur de la surface à traiter. Ajoutez à cela les zones privées impossibles à explorer.

Pas de traitement pour les moustiques adultes à Bordeaux et les environs

Si les larves sont les cibles de cette lutte, les moustiques adultes ne feront pas l’objet de cette  chasse aux nuisibles. Le champ d’intervention du centre de démoustication se limite aux communes de Parempuyre, Saint-Aubin, Blanquefort, les forêts de Pessac et Mérignac, Ambès, Bègles et Bouliac. Pendant les semaines à venir, le centre se concentrera uniquement sur les larves puisqu’ils n’ont pas le droit d’utiliser des produits pour tuer les moustiques adultes. Ceux-ci ne seront chassés qu’en cas de dengue, zika ou autres maladies venant des moustiques et ce, avec autorisation de l’Agence régionale de la santé.

M.Courtin a tenu à préciser que les particuliers sont libres d’utiliser des produits qui s’attaquent aux moustiques adultes. Mais ça reste peu efficace et c’est l’importance de stopper le processus à la source.

2020, une année de moustiques pour Bordeaux métropole

L’année dernière, Bordeaux a connu deux périodes pluvieuses : plus de 100 mm en 15 jours de février à mars, qui avait lancé une première invasion de moustiques entre le 20 et le 25 mars. La deuxième vague de pluie a eu lieu entre le 20 avril et le 10 mai (150 mm de précipitations) et a été suivie par une nouvelle invasion. Des situations qu’on ne rencontre que tous les 10 ans, d’après les scientifiques.

périodes d'importantes précipitations à Bordeaux en 2020

Et pour enfoncer le clou, le confinement a empêché toute intervention. La sentence est vite tombée : une horde de moustiques qui a fait de la vie des bordelais, un véritable enfer à en croire les habitants. Ces phénomènes n’ont été favorables que pour les moustiques communs. Malheureusement, les œufs de moustiques tigres qui n’attendaient qu’à être inondés y ont aussi trouvé leurs comptes.

Rappelons que le moustique tigre a été signalé pour la première fois dans la métropole de Bordeaux en 2014 et à Bègles en 2015.

Comment agir efficacement ?

Les larvicides

Comme on l’a dit, le meilleur moyen de limiter la prolifération des moustiques, c’est de s’attaquer à leurs progénitures. Certes, ça semble malheureux pour les parents moustiques, mais ça va stopper net le cycle de développement et réduire considérablement le nombre d’individus qui prendront leurs envols et qui vont à leurs tours donner naissance à d’autres moustiques.

Autrefois, on pointait du doigt les effets néfastes des larvicides sur l’écosystème aquatique. Mais aujourd’hui, ces produits sont développés de façon à n’agir que sur les larves de moustiques (on vous l’explique dans cet article). Mais vous pouvez tout aussi bien opter pour une solution beaucoup plus respectueuse de l’environnement : les poissons rouges. Ils se délectent des larves de moustiques. Deux ou trois, selon la taille du bassin, suffiront amplement.

Les anti-moustiques naturels… ou pas

En plus des larvicides, il existe pas mal d’astuces de grand-mère pour éloigner les moustiques. Comme plantes anti-moustiques, vous avez la lavande ou le géranium qui ont une odeur beaucoup trop forte pour les narines délicates des moustiques. Il suffit d’en planter en pot et en déposer sur les fenêtres pour garder les moustiques hors de chez vous. Vous avez aussi le marc de café, célèbre anti-moustique à brûler.

Dans la catégorie des pas naturels, vous avez le bon vieil insecticide. Ce fameux pshit pshit vous libère illico des bourdonnements et piqûres de moustiques. Il ne faut pas s’étonner qu’il fonctionne à merveille. Ce produit est à base de Deet, un composant chimique qui ne se contente pas de repousser les moustiques. Il s’attaque directement à leur système nerveux pour finalement les tuer. Mais alors, ce produit est-il sain pour les êtres humains ? Des études sur le sujet sont en cours, mais pour l’instant, RAS.

Vous avez aussi les fameuses huiles essentielles qui sont utilisées pour éloigner les moustiques. On les retrouve dans les sprays, crèmes, lotions et bracelets anti-moustiques. Selon les fabricants, ces produits offrent une protection de 4 à 6h, mais concrètement, ça dépasse rarement les deux heures. Donc, aux premiers bourdonnements qui s’approchent, mieux vaut s’en remettre une couche. Attention ! Les moins de trois ans et les femmes enceintes ne doivent pas utiliser des huiles essentielles. Le risque d’allergie est trop élevé.

La moustiquaire Tranquilisafe

La moustiquaire ajustable Tranquilisafe est le juste milieu entre le pratique, le robuste et l’efficace. Oui, nous avons choisi un matériau qu’on ne connaît que trop bien pour sa résistance aux chocs et aux UV, une qualité importante pour une moustiquaire exposée au soleil. Elle résistera aux griffures de votre chat, aux attaques de vos enfants etc.

moustiquaire pour fenêtre Tranquilisafe

Chez Tranquilisafe, on ne se limite pas à la moustiquaire ajustable. Si la hauteur de nos moustiquaires ne vous convient pas, optez pour une moustiquaire ajustée. Attention, ça ne fonctionne que pour la hauteur. Si c’est la largeur qui tient problème, il faut penser à commander une moustiquaire sur-mesure. Mais du sur-mesure, nous pouvons aussi en faire de toutes les formes, de toutes les dimensions et pour toutes les utilisations, même pour un van.

En plus, nous pensons toujours à comment nous pouvons vous faciliter la vie tout en vous protégeant efficacement des moustiques. Vous avez ras-le-bol de cette moustiquaire coulissante qu’il faut ouvrir et fermer  à chaque fois que votre enfant ou votre animal de compagnie veut sortir ? La moustiquaire Tranquilisafe est la solution. Grâce au système aimanté bien conçu, nos moustiquaires s’ouvrent et se referment automatiquement et hermétiquement. Vous pouvez maintenant dormir sur vos deux oreilles. Les moustiques ni n’importe quel autre insecte ne pourront se faufiler chez vous.

Toujours dans cette optique de proposer quelque chose de vraiment pratique, nous avons aussi pensé à vos compagnons à quatre pattes. Cette moustiquaire qui bloquait autrefois la chatière, c’est fini ! Avec la moustiquaire Tranquilisafe, il suffit de remonter le bas et de fixer avec le scratch. Et la chatière reste libre d’accès.

Bref, le coup d’envoi de la chasse aux larves de moustiques est donné à Bordeaux et à Bègles. S’y mettre le plus tôt possible est la meilleure chose à faire. Et vous, quand vous y mettez-vous ? Découvrez dès maintenant tous les produits Tranquilisafe.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *