AutomneSaisons

Des moustiques tigre en octobre-novembre, est-ce que c’est normal ?

Originaire du continent asiatique, le moustique tigre a commencé à coloniser la France en 2004, notamment dans la région du Sud-Est. Avec sa facilité d’adaptation, désormais, il y est resté. Que ce soit en été, hiver, printemps ou automne, les moustiques continuent à bourdonner partout où l’on va. Et cela devient très agaçant ! La raison de sa présence est liée au climat et à l’humidité. Voyons ensemble dans cet article pourquoi est-ce qu’il y a autant de moustiques tout au long de l’année sur l’Hexagone.

L’humidité et la chaleur : meilleurs amis des moustiques

Le climat actuel est idéal pour la prolifération de cette espèce invasive et agressive à travers le monde. Le moustique tigre est la reine de l’adaptation, que ce soit en milieu urbain ou à la campagne. Dès qu’il y a de l’humidité et la chaleur, ces petits insectes sont au rendez-vous.

Un professionnel en la matière donne effectivement son avis à propos de cette situation sur BFMTV.com : « C’est un phénomène que l’on voit de plus en plus est lié au climat, à l’humidité et s’étend jusqu’à assez tard en septembre cette année. Lorsqu’il pleut, la température a tendance à baisser et devient plus douce. Par la suite, des collections d’eau se forment et cela peut durer plusieurs jours. Or il faut douze jours pour que les larves deviennent des moustiques » explique Arezki Izri, parasitologue à l’Assistance.

Vous l’avez donc compris ! Pour se développer correctement, les moustiques tigres ont besoin de flaques d’eau pour pondre leurs œufs et d’une température de plus de 16 °C. Au cas où ses conditions ne sont pas présentes sur place, ils vont étendre leur territoire en allant plus au nord et y rester plus longtemps.

le moustique tigre, l'insecte vecteur du paludisme

Une grande capacité d’adaptation

Ce qui peut expliquer la présence des moustiques en automne est l’entrée en diapause perturbée. Généralement, ce processus se manifeste une fois que les températures s’abaissent et que les jours se raccourcissent. Or, cette photopériode peut être perturbée avec la pollution lumineuse dans les grandes villes.

Autre facteur à prendre en considération : le réchauffement climatique. Ce facteur a tendance à allonger l’activité des moustiques tigres. D’après l’observation d’une experte, Théalie Dhellemmes, entomologiste au Nord-Pas-de-Calais : « Les moustiques sont des animaux qui se reproduisent plutôt quand il fait chaud, et l’on peut donc supposer qu’avec le réchauffement climatique, il y en aura de plus en plus tard dans l’année ».

Mais la bonne nouvelle c’est que ces insectes présents aux mois d’octobre-novembre ne piquaient pas. L’experte poursuit son explication : « il n’y a que les femelles qui piquent, et elles piquent quand elles ont besoin de protéines pour se reproduire ». Cependant, la saison des amours des moustiques est bel et bien terminée. Or si la saison des moustiques n’est donc pas totalement terminée, la saison des amours des moustiques est, elle, bien finie. Alors, ces derniers ne piquent quasi plus.

Une menace sanitaire tout au long de l’année

Même si le changement climatique peut jouer en faveur des espèces de moustiques, paradoxalement, cela entraîne un assèchement des marécages sur les côtes méditerranéennes. Et sans humidité, les éclosions ne peuvent pas se faire. Finalement, la reproduction risque d’être compliquée.

Mais, l’Aedes Albopictus connu sous le nom de moustique tigre est une espèce que tout le monde redoute. Vecteur de plusieurs épidémies ravageuses, cette créature suce le sang de son hôte, porteur du virus. En retour, il sera porteur tout au long de sa vie et peut affecter d’autres personnes en bonne santé.

Et pour le virus à l’intérieur du moustique, l’augmentation de la température réduit le temps d’incubation. Ainsi, la variation du climat active sa capacité à infecter, à se reproduire et à multiplier la transmission de la pandémie toute l’année.

un professionnel qui désinfecte une maison des moustiques tigres

Pourquoi le moustique tigre est appréhendé de tous ?

Les maladies transmises par les moustiques tigres

En France métropolitaine, la piqûre du moustique tigre provoque trois maladies graves dont : le zika, la dengue et le chikungunya. Les symptômes sont plus ou moins similaires : forte fièvre, fatigue, sensation douloureuse dans les articulations et les muscles, etc. L’unique chose qui les différencient, c’est la période d’incubation du parasite.

  • Le zika est de 3 à 12 jours,
  • La dengue varie entre 4 à 10 jours
  • Le chikungunya se situe entre 2 à 12 jours

Les critères pour reconnaître un moustique tigre

Cette créature tant redoutée possède une apparence plus petite que le moustique habituel que l’on connaît. Il mesure moins d’un centimètre. Ses ailes et une partie de son corps sont de couleur noir. Il possède aussi des rayures blanches et des anneaux blancs sur ses pattes.

Enfin, cette mini créature comporte également une ligne blanche horizontale traversant son thorax. Contrairement à ses cousins, le moustique tigre vole un peu plus bas et très lentement. De plus, il préfère piquer ses victimes très tôt le matin et en fin d’après-midi.

Les signes pour reconnaître une piqûre du moustique tigre

La morsure d’un moustique tigre est plus douloureuse que celle d’un moustique classique habituel. Vous aurez l’impression qu’un brin de paille sec vous a piqué. Les démangeaisons se manifestent instantanément. Ensuite, une rougeur apparaît et au centre, une cloque se développe progressivement.

Comment se défendre contre les moustiques tigres ?

Stopper la multiplication des moustiques

Pour lutter efficacement contre la reproduction du moustique tigre, vous devez supprimer au plus vite tous les endroits de ponte de celui-ci. Certes, les produits anti-moustiques sont efficaces, mais ils sont insuffisants.La meilleure façon pour limiter son développement c’est les priver d’eau en adoptant ces gestes suivants :

  • Supprimer toutes les eaux stagnantes tout autour de votre maison.
  • Faites un entretien régulier de votre jardin en enlevant les feuilles mortes, les fruits pourris et éliminer les déchets végétaux.
  • Vider les assiettes des pots de fleurs en mettant du sable humide
  • Évacuer l’eau de la piscine et les bâches
  • Ranger à l’abri de la pluie tous les éléments qui peuvent stocker de l’eau: pneus, pieds de parasols, mobilier de jardin, etc.
  • Poser du gravier sous les dalles et sur les toits des terrasses

Ces gestes simples réduisent à moitié le risque de contamination ainsi que la présence du moustique chez vous.

Se protéger par tous les moyens

Peu importe où vous allez, pensez toujours à bien vous couvrir. Privilégiez les vêtements longue manche, pantalons, de couleur claire. Comme on l’a dit plus haut, les moustiques tigre piquent surtout en fin d’après-midi. Et si vous avez décidé d’organiser un dîner romantique à l’extérieur, pensez à installer une moustiquaire ajustable Tranquilisafe. Ainsi, vous profiterez d’un repas en amoureux tranquille sans bourdonnement.

la moustiquaire Tranquilisafe facilite la vie avec son côté pratique

Le plus de cette moustiquaire c’est qu’elle est parfaitement adaptée à toutes sortes d’ouvertures : fenêtre, porte, terrasse sans oublier balcon. Très pratique par rapport aux modèles habituels, le rideau hermétique de Tranquilisafe est facile à mettre en place. Elle s’adapte aussi aux portes avec des chatières. Vous l’avez compris, notre moustiquaire peut se faire sur-mesure.

En plus, la toile est composée de polyester enduit PVC. Ce matériau est connu pour sa résistance aux chocs et intempéries. Ce critère est d’ailleurs essentiel si vous avez des animaux domestiques, notamment un chat, à la maison.

La France et toutes les régions européennes sont devenues un lieu de villégiature pour les moustiques tigres. Peu importe la saison de l’année et sous l’influence du changement climatique, ces créatures continuent à vivre tranquillement dans leur coin. Pour maîtriser les piqûres de cet insecte, soyez toujours vigilant en prenant les mesures adéquates lorsque vous sortez ou restez chez vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page