La mouchtiquaire: l’antimouche et moustique super efficace!

Une mouchtiquaire????? Ça veut dire quoi? Non, ne cherchez pas dans votre Larousse (ni dans votre Bescherelle d’ailleurs), c’est un mot qu’on a inventé spécialement pour ceux qui sont attaqués sans relâche par les mouches et les moustiques. 

Découvrons dans cet article les méfaits de ces satanés mouches, mais aussi cette fameuse mouchtiquaire. Allez, go! 

Pourquoi éloigner les mouches? 

femme avec mouche sur le front

Parce que les mouches, c’est embêtant! 

Bzzz par ci- bzzzz par-là, impossible d’avoir quelques minutes de répit avec ces mouches qui sortent de partout. Pendant votre sieste, elles viennent prendre place sur vos bras, votre visage ou votre poitrine (si vous dormez torse nu). Elles vont et viennent en bourdonnant pour bousiller ce petit moment de bonheur paradoxal. 

Non seulement elles s’invitent chez vous, mais veulent aussi partager votre table. Elles viennent se poser sans vergogne sur votre nourriture, amenant avec elles toutes sortes de saletés sans nom. De quoi vous dégoûter de votre délicieux repas 🙁 

Parce que les mouches, c’est crade! 

Une mouche s’est posée sur votre délicieuse glace à la vanille et caramel au beurre salé et voilà que vos espoirs d’un rafraîchissement salvateur sont envoyés. Une question domine: pouvez-vous encore manger cette glace malgré ce passage d’à peine une seconde de la mouche?  Ce n’est qu’une petite bête et l’histoire d’une seconde après tout. Vous vous mettez alors à lécher la glace de plus belle. Erreur monumentale! 

Mouche = bactéries 

Sachez que les pattes et les ailes de ces petites bêtes sont truffées de bactéries en tous genres. Eh oui, n’oubliez pas que les mouches sont friandes de carcasses et d’excréments humains ou animaux. Beurk!

Et puis, cette histoire de saleté n’est pas seulement une question de principe, c’est scientifiquement prouvé. Une étude menée par des chercheurs de l’université de Pennsylvanie, de l’université de technologie de Nanyang de Singapour, et de l’université de Rio de Janeiro au Brésil publiée dans Scientific Report, ces insectes sont beaucoup plus crades qu’on ne le pensait. En effet, ce sont plus de 300 bactéries différentes que ces bestioles transportent avec elles. 

Selon cette étude, ce sont quelques 351 bactéries différentes qui ont élu domicile sur la moustique domestique. Mais comment a-t-elle pu en arriver là?  Sachez que les mouches se nourrissent principalement de matières organiques en décomposition et de matière fécale. C’est là aussi qu’elles se reproduisent et pondent leurs œufs. C’est là que les bactéries s’accrochent à leurs ailes et pattes pour faire de tour des quelques pâtés de maison. 

pere et fils dégoutés

Mouche= ulcère et infection urinaire garantis 

Toujours selon cette même étude, les mouches contribuent à la transmission de l’Helicobacter pylori,  une bactérie qui peut causer des ulcères et du Proteus mirabilis, responsable des infections urinaires en plus des salmonelles etc. Vous vivez en campagne? Sacrés veinards! Cette étude a démontré que les mouches de la campagne véhiculent moins de bactéries que leurs congénères des villes. 

Parce que les mouches, ça transmet des maladies 

Contrairement aux moustiques qui transmettent les maladies en piquant directement, les mouches sont des vecteurs indirects de différentes maladies, dont notamment le choléra, la gastroentérite, la salmonellose, la dysenterie, la conjonctivite, la fièvre typhoïde etc. Mais s’ ils ne transmettent pas directement la maladie, comment font-ils? 

Comme nous l’avons déjà dit, la mouche se nourrit de tout ce qui est en état de décomposition etc.  En ingérant cette nourriture contaminée, elle va stocker tous ces agents pathogènes dans son système digestif. Et comme la mouche ne peut se nourrir que d’aliments liquides (elle n’a pas de bouche pour mâcher, eh oui!). Mais lorsque nourriture solide il y a, la mouche régurgite un liquide composé de suc digestif et de salive pour transformer la nourriture en quelque chose de liquide. Toutes les bactéries et les agents pathogènes présents dans son système digestif (on en a parlé plus haut, vous vous en souvenez?) vont donc être transmis à sa nourriture. Du coup, si la mouche se pose sur votre glace, il se peut qu’elle y laisse de petites crottes bourrées de bactéries en tous genres. C’est pour cela qu’il vaut mieux ne plus toucher à un aliment sur lequel une mouche s’est posée. 

Une fois que vous mangez un aliment contaminé par une mouche, vous pouvez attraper toutes sortes de maladies dues à ces nombreuses bactéries. Mais ce n’est pas le seul moyen d’attraper une maladie véhiculée par une mouche. Lorsqu’une surface contaminée entre en contact direct avec les yeux, la bouche ou une plaie, les bactéries se transmettent facilement. 

Comment s’en débarrasser?

Toujours selon cette même étude, les mouches contribuent à la transmission de l’Helicobacter pylori,  une bactérie qui peut causer des ulcères et du Proteus mirabilis, responsable des infections urinaires en plus des salmonelles etc. Vous vivez en campagne? Sacrés veinards! Cette étude a démontré que les mouches de la campagne véhiculent moins de bactéries que leurs congénères des villes. 

Parce que les mouches, ça transmet des maladies 

Contrairement aux moustiques qui transmettent les maladies en piquant directement, les mouches sont des vecteurs indirects de différentes maladies, dont notamment le choléra, la gastroentérite, la salmonellose, la dysenterie, la conjonctivite, la fièvre typhoïde etc. Mais s’ ils ne transmettent pas directement la maladie, comment font-ils? 

illustration homme qui court après une mouche avec un insecticide

Comme nous l’avons déjà dit, la mouche se nourrit de tout ce qui est en état de décomposition etc.  En ingérant cette nourriture contaminée, elle va stocker tous ces agents pathogènes dans son système digestif. Et comme la mouche ne peut se nourrir que d’aliments liquides (elle n’a pas de bouche pour mâcher, eh oui!). Mais lorsque nourriture solide il y a, la mouche régurgite un liquide composé de suc digestif et de salive pour transformer la nourriture en quelque chose de liquide. Toutes les bactéries et les agents pathogènes présents dans son système digestif (on en a parlé plus haut, vous vous en souvenez?) vont donc être transmis à sa nourriture. Du coup, si la mouche se pose sur votre glace, il se peut qu’elle y laisse de petites crottes bourrées de bactéries en tous genres. C’est pour cela qu’il vaut mieux ne plus toucher à un aliment sur lequel une mouche s’est posée. 

Une fois que vous mangez un aliment contaminé par une mouche, vous pouvez attraper toutes sortes de maladies dues à ces nombreuses bactéries. Mais ce n’est pas le seul moyen d’attraper une maladie véhiculée par une mouche. Lorsqu’une surface contaminée entre en contact direct avec les yeux, la bouche ou une plaie, les bactéries se transmettent facilement. 

Comment s’en débarrasser?

Il existe différentes façons de se débarrasser de ces bactéries ambulantes. 

Un grand nettoyage s’impose 

Les mouches voient les poubelles, les abris d’animaux avec excréments en bonus comme des endroits féériques pour se reproduire. Lorsque vous prenez le temps de nettoyer régulièrement ces endroits, les mouches iront trouver une place plus propices pour la ponte ailleurs que près de chez vous. Assurez-vous que les poubelles soient toujours bien fermées et soient vidées régulièrement. 

En ce qui est des excréments, prêtez une attention particulière à la plomberie de vos toilettes et toutes les canalisations pour éviter les bouchons et les reflux. Si vous vivez dans une ferme, assurez-vous de bien empiler le fumier et de bien le couvrir pour éviter que les mouches ne s’agglutinent dessus. 

Adopter les bons gestes 

Il faut une hygiène de compet’ pour éviter d’attraper une maladie véhiculée par les mouches. Pour cela, il y a certains gestes à adopter. Primo, stockez les aliments crus dans un endroit bien à l’abri des mouches et de leurs sales pattes (et ailes, salive, bref, tout!). Ayez le réflexe de toujours laver vos fruits et légumes avant de les cuisiner ou de les manger crus. Nettoyez tous les ustensiles de cuisine avant de les utiliser. 

Les méthodes de grand-mère 

Nos grands-mères ne manquaient pas d’astuces pour nous simplifier la vie, comme pour éloigner les moustiques. L’ail, la lavande, le clou de girofle, le basilic, le fameux vinaigre blanc, tout y passe. Mais leur efficacité reste encore à vérifier comme toute astuce naturelle. 

Des méthodes plus drastiques 

Pour les plus phobiques, ces méthodes naturelles sont trop lentes à agir, ils veulent du lourd. Le ruban anti-moustique, adhésif anti-moustique, insecticide, le choix ne manquent pas. Plus loufoque, vous trouvez aujourd’hui des pistolets à sel qui vont zigouiller les mouches à des mètres. La méthode parfait pour ceux qui veulent se glisser dans la peau d’un sniper, surtout qu’il existe aujourd’hui des lasers pour mieux viser. 

La fameuse mouchtiquaire 

fenêtre ouverte avec mouchtiquaire Tranquiilisafe

Simple, efficace, sans produit, rien n’est plus efficace que la mouchtiquaire. Mais qu’est ce donc? Eh bien, c’est la moustiquaire qui va empêcher les mouches de s’inviter chez vous. Et pas que, elle va également stopper toute intrusion de moustiques, bref tout ce qui est insectes nuisibles dans votre maison. Rappelez-vous que les mouches comme les moustiques sont vecteurs de maladies donc, attention! 

Une mouchtiquaire, c’est pratique! 

On vous a tellement parlé de ces antimouches en tous genres, chimiques et naturels. Rhooooo, vous n’avez pas la patience d’en fabriquer et vous ne faites pas confiance aux substances chimiques pour votre santé et celle de votre famille. La mouchtiquaire est alors faite pour vous. Installée sur toutes vos portes et fenêtres, elle fait office de barrière contre toute intrusion. 

Une mouchtiquaire Tranquilisafe 

Pourquoi la mouchtiquaire? Parce que la plupart de nos clients se plaignent non seulement des moustiques qui sévissent la nuit, mais aussi des mouches qui s’invitent chez eux pendant la journée. Nous savons pourtant que ces bestioles peuvent tous deux transmettre des maladies. C’est ce qui nous a poussé à  créer notre marque de moustiquaires: c’est la naissance de Tranquilisafe. 

Une solution pour tous 

Nos moustiquaires ajustables sont pour tout le monde. Que vous vivez seul, que vous ayez des enfants ou des animaux de compagnie, la mouchtiquaire Tranquilisafe est faite pour vous. Elles sont en fibre de verre, matériau que nous avons spécialement sélectionné pour sa grande résistance aux chocs et aux UV. Votre chat ou votre enfant n’y arrivera pas à bout facilement.

Une solution pratique 

Chez Tranquilisafe, nous comprenons très bien les besoins de nos clients en ayant eu les mêmes problèmes qu’eux. Un problème de moustiquaire difficile à installer? Nous vous proposons des moustiquaires faciles à mettre en place grâce à un système de velcro. UN problème de coutures trop fragiles après la découpe? Nos velcros sont dotés de plusieurs coutures d’arrêt pour éviter que les coutures ne se détachent une fois coupées. 

Une solution sur mesure 

On vous a dit qu’on fabriquait des moustiquaires ajustables? Mais pas que. Envie de prendre l’apéro sans que mouches et moustiques ne s’invitent sur la terrasse? Pourquoi ne pas y installer une mouchtiquaire? Nous pouvons vous en fabriquer une sur-mesure, pour toutes les utilisations, dans toutes les formes et toutes les dimensions, votre imagination est notre limite. 

Bref, les mouches: des insectes tout ce qu’il y a de plus embêtants mais surtout de plus sales. Essayez d’imaginer le nombre de bactéries qui s’approchent de vous en un seul bourdonnement. Brrrrr. Même si de nombreux moyens anti-moustiques existent aujourd’hui, la mouchtiquaire est la meilleure solution. Découvrez dès maintenant toute la gamme de moustiquaires ajustables et sur-mesure de Tranquilisafe. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *