Moustique-tigre: les réflexes à avoir

La saison des moustiques pointe déjà le bout de son nez, et avec elle, le fameux moustique tigre. Face à ce siphonneur d’hémoglobine et vecteur de nombreuses maladies, quels sont les premières à faire ? Comment se protéger efficacement ? Que faut-il savoir sur le moustique-tigre ? On vous dit tout.

Les réflexes à avoir pour contrer le moustique-tigre

Stopper le cycle de développement

Les femelles moustiques tigres ne pondent pas de la même manière que le moustique commun. Si ce dernier pond ses œufs dans l’eau, le moustique-tigre, lui, dépose ses œufs dans des endroits secs à proximité des eaux stagnantes. Ces œufs éclosent une fois immergés dans l’eau. Le plus dangereux avec les moustiques tigres, c’est qu’ils n’ont besoin que d’un minuscule point d’eau pour pondre (l’équivalent d’un bouchon suffit amplement). Ils privilégient les gîtes de reproduction qui se trouvent dans les zones urbaines ou les périphéries. Les moustiques tigres n’affectionnent pas trop l’air de la campagne.

larves de moustique-tigre

Donc, pour éviter que votre jardin ne devienne un lieu de ponte pour les moustiques tigres, éliminez tous les points d’eau, même les plus infimes au moins une fois par semaine. Ça devrait stopper net le cycle de  développement (qui est de 7 jours pour le moustique tigre). Videz les coupelles des pots de fleurs et changez l’eau des vases au moins une fois par semaine. Un réservoir d’eau dehors ? Couvrez-le avec une bâche ou un voile moustiquaire. Même si ce n’est pas l’endroit de ponte idéal pour les moustiques, pensez toujours à traiter l’eau de la piscine.

Mais ce n’est pas seulement qu’une histoire d’eau stagnante. Les herbes hautes et les haies doivent aussi être taillées régulièrement. Ne laissez pas les fruits tombés des arbres joncher sur le sol. Ils peuvent aussi attirer les mouches en plus des moustiques.

La saison des moustiques, c’est aussi le moment de faire un petit check up du système d’écoulement des eaux de pluie. Vérifiez qu’il y a bien la pente nécessaire pour permettre à l’eau de s’écouler facilement.

Signaler la présence du moustique-tigre auprès des autorités

Nous sommes en début mars, les premiers envols de moustiques tigres ont lieu à cette période de l’année. Si vous voyez des moustiques tigres autour de chez vous, pensez à le signaler aux autorités. Pas de déplacement à faire, il suffit que vous remplissiez le formulaire de signalement que vous trouverez ici. Ce n’est que comme ça que les autorités peuvent renforcer la surveillance du moustique tigre et déployer différentes méthodes de lutte anti-moustique.

Le plan de lutte contre le moustique-tigre

Les plans de lutte contre le moustique tigre sont mis en place dans chaque département du 1er mai au 30 octobre chaque année. L’objectif : ralentir la propagation du moustique tigre en France et limiter au maximum le risque d’importation du moustique. Ce plan consiste avant tout à sensibiliser et à informer les professionnels de la santé mais aussi le public sur le moustique tigre, sur comment se protéger mais surtout sur l’importance de signaler la présence du moindre moustique tigre à l’horizon.

En cas de maladie, une enquête autour de chaque cas est effectuée pour stopper net le cycle de transmission. Si le moustique tigre est présent dans les alentours, un plan de démoustication est mis en œuvre.

Que faire si le moustique-tigre est présent dans votre département ?

Si vous vous trouvez dans une zone déjà occupée par les moustiques tigres, il est temps de bien se protéger. Mais avant tout, limitez au maximum les sorties.

La protection individuelle

bras d'homme qui se met un spray antimoustique contre le moustique-tigre

Le meilleur moyen d’éviter de contracter une maladie véhiculée par le moustique tigre, c’est de ne pas se faire piquer. Pour ça, il faut les tenir à l’écart. Une seule solution : les répulsifs anti-moustiques et il en existe pas mal sur le marché.

Les lotions et les sprays anti-moustiques sont les alliés à avoir sur soi pendant les sorties en journée. Ils sont faciles à transporter et sont, pour la plupart, non agressifs pour la peau. Sur le papier, leurs effets durent 4h, mais c’est rarement le cas en vrai. Pensez donc à appliquer une nouvelle couche dès que vous entendez un bourdonnement de moustique qui s’approche. Mais attention, ces produits sont à base d’huiles essentielles. Elles ne sont pas conseillées pour les enfants de moins de 2 ans, tellement le risque d’allergie est élevé. Il en est de même pour les femmes enceintes. Donc, autant éviter leur utilisation sur ces deux catégories de personnes.

De nombreux parents optent pour le bracelet anti-moustique pour les moins de deux ans. Pourtant, ces produits restent à base d’huile essentielle. En plus, le plastique est souvent source d’irritation pour la peau délicate des petits bambins. Donc, l’avis d’un médecin ne serait pas de refus.

Les bombes anti-moustiques sont les plus efficaces du marché. Pour cause, elles ne peuvent pas être qualifiées de répulsifs puisque ce type de produit ne se contente pas de repousser les moustiques, il les tue. Attention, on ne connaît pas encore les risques que l’utilisation régulière de ces produits peut représenter pour l’être humain. En plus, les moustiques apprennent à s’adapter aux agents actifs, ce qui les rend de moins en moins efficaces.

La protection pour toute la maison

Les solutions naturelles pour éloigner les moustiques de la maison, il y a toute une liste. Entre marc de café, pièges à moustiques en tous genres, plantes anti-moustiques à planter sur les rebords de la fenêtre et dans le jardin, tout dépend de votre volonté à tout mettre en place. Toutefois, leur efficacité laisse à désirer. Peut-être une histoire de qualité d’ingrédients ou de quantité.

Mais si vous voulez une protection efficace pour toute la maison, pensez à la moustiquaire. Avec une toile sur chaque ouverture de la maison, vous n’avez plus besoin de penser à une protection supplémentaire. En plus, pas de produit chimique, c’est parfait pour les plus petits comme pour les femmes enceintes.

femme qui tient un bébé devant une moustiquaire tranquilisafe

En parlant de moustiquaire, connaissez-vous la moustiquaire aimantée Tranquilisafe ? C’est toute une gamme de moustiquaire ajustable, ajustée ou sur-mesure pour portes, fenêtres et baies vitrées. Mais pas que, nous savons que les moustiquaires, c’est la solution absolue contre les moustiques. Nous en confectionnons donc pour tout : pour les vérandas, pour les vans et même pour les camions aménagés etc. Mais nous avons aussi pensé à bébé avec nos moustiquaires nomades qui les accompagnent partout grâce à sa housse. Elles s’adaptent à la poussette, la nacelle ou même le lit parapluie. En plus, une partie de nos moustiquaires et toutes nos moustiquaires sur-mesure sont fabriquées en France par l’atelier de couture de l’Esat de Gap.

Pourquoi est- il important de se protéger contre le moustique-tigre ?

Le moustique tigre est porteur de quelque 30 virus différents dont la dengue, le chikungunya ou le zika (très dangereux pour les femmes enceintes). Pourtant, ce petit citadin se plaît à vivre près de chez nous. Il ne chasse jamais à plus de 150 m d’où il vit. Donc, vous ne pouvez vous faire piquer que par un moustique tigre qui s’est logé dans votre jardin.

Pourtant, le moustique tigre est une des espèces qui se reproduit le plus vite. Une femelle peut pondre jusqu’à 200 œufs tous les 12 jours. Sa durée de vie est toutefois assez courte puisqu’il ne vit qu’un mois environ. Depuis 2004, le moustique tigre continue sa conquête de la métropole.

Pouvez-vous reconnaître un moustique-tigre

Certes, on vous a dit de signaler la présence d’un moustique tigre dans votre secteur. Mais  Vigilance-moustique a reçu de nombreux signalements de moustique tigre, sous prétexte que les moustiques en question avaient des rayures sur le corps. Pourtant, l’Aedes Albopictus n’est pas la seule espèce à avoir des rayures. D’après une étude de l’IFOP pour Vigilance-Moustiques, quelques 43% des français ne sont pas capables de reconnaître ce dangereux suceur de sang. Et vous, saurez-vous reconnaître un moustique tigre parmi une horde de moustiques ?

Les caractéristiques du moustique-tigre

reconnaitre un moustique-tigre

Il faut savoir qu’un moustique commun mesure en moyenne 7 mm. Le moustique tigre, lui, est relativement plus petit. Il ne mesure que 3mm environ. Il se démarque par son abdomen rayé noir et blanc. On retrouve les mêmes coloris sur ses pattes, et celles-ci sont souvent relevées lorsque l’insecte ne vole pas. Vous trouverez une ligne blanche sur la partie haute de son thorax. Ses ailes, contrairement au moustique commun, sont d’une couleur noire. Le moustique tigre est un fainéant, il vole très lentement. Heureusement, ça le rend plus facile à écraser. Toutefois, il est nettement plus silencieux que ses congénères.  

Si le moustique commun adore nous importuner la nuit dans notre lit, le moustique tigre, lui, pique au crépuscule et au lever du jour. En plus, sa piqûre est particulièrement douloureuse et les boutons ressemblent à des cloques.

Bref, le moustique tigre est un dangereux insecte qui mérite l’attention particulière qu’on lui accorde à travers les dispositifs de surveillance. Il est donc plus que vital de se protéger efficacement contre ce grand vecteur de maladies. Entre méthodes individuelles et collectives, vous n’avez que l’embarras du choix. La moustiquaire Tranquilisafe reste LA solution pratique et efficace pour éloigner les moustiques de votre maison. Découvrez tous nos produits dès maintenant.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *