ActualitéMoustique tigre

Lyon: les moustiques tigres reviennent!

Les moustiques tigres reviennent systématiquement à Lyon au début de l’été. En plus d’être une vraie plaie question nuisance, il est vecteur de nombreuses maladies comme la dengue, le zika et le chikungunya. L’ARS et l’EID ont mis en place des tactiques de lutte contre cet indésirable de l’été. Mais ces mesures sont pointées du doigt par les militants de l’écologie pour les risques qu’elles représentent pour les insectes, et pas que les moustiques.

Les mesures prises, les risques, comment se protéger au mieux contre ce moustique tigre, on vous dit tout dans cet article.

Comment se passe la lutte anti-moustiques à Lyon ?

C’est l’Entente Interdépartementale de la Démoustication, ou l’EID qui se charge de la lutte anti-moustiques à Lyon. Au programme, deux champs d’action : la lutte anti-vectorielle (destinée à lutter contre la prolifération des maladies transmises par les moustiques) et la lutte contre les moustiques.

La lutte contre la nuisance

Le moustique tigre est une véritable plaie en termes de nuisance. Il est nettement plus violent mais s’avère nettement plus bruyant que ses congénères. Dans Lyon intra muros, cette lutte contre la nuisance du moustique tigre est gérée par le service d’écologie urbaine. Dans les autres communes du Rhône, ce sont des arrêtés préfectoraux qui délimitent les zones d’intervention de l’EID.

Comment procède l’EID à Lyon ? Elle mène des opérations de prévention pour limiter la prolifération du moustique tigre grâce à des larvicides. Les produits utilisés ressemblent à des petites pastilles à mettre dans des petits réservoirs. Il s’agit, plus précisément, d’un produit contenant des bacilles de Thuringe. Ce sont ces bactéries qui vont éliminer les larves. Il y a également la mise en place de pièges à moustiques mais cette méthode reste encore très peu répandue à Lyon.

La lutte anti-vectorielle

Comme partout en France, lorsqu’un cas d’arbovirose est déclaré, il faut enclencher le processus de lutte anti-vectorielle. La stratégie à mettre en place est toujours la même. L’EID commence par passer au crible fin tous les lieux fréquentés par le malade pour confirmer la présence ou pas de moustiques tigres. Si c’est le cas, l’EID a le feu vert pour la lutte anti-vectorielle.

L’EID va avertir les habitants 48 heures avant le traitement biocide avec des flyers, notamment les apiculteurs. Deux jours plus tard, les agents de l’EID, à bord d’un gros 4×4 vont venir dans le quartier entre 4h et 5h du matin pour l’épandage. Rappelons que le produit utilisé ici, c’est un biocide à base de deltaméthrine. La cible de cette opération : les endroits où pourraient pondre les moustiques tigres et un rayon de 150m autour. Mais il faut être honnête, l’efficacité n’est pas à 100%.

opération de démoustication à Lyon

Est-ce que ces traitements sont safe ?

Quoi qu’il en soit, est-ce que les produits utilisés sont sans danger pour la santé ? L’ARS se montre rassurante. L’épandage de biocide ne se fait qu’en cas de nécessité, notamment en cas d’arbovirose. En plus, le produit utilisé est sans risque pour la santé des habitants. Dans de rares cas, ils peuvent entraîner des irritations cutanées. Mais jusqu’ici, aucun incident de ce genre n’a été signalé.

Toutefois, l’ARS reconnaît que ce produit ne tue pas seulement les moustiques, mais tout ce qui est diptère dans les environs. Mais en plus, le produit est toxique pour les espèces aquatiques. C’est pour ça que toute opération de démoustication est interdite à moins de 50 m d’un cours d’eau ou d’un point d’eau. Si la démoustication est inévitable, un autre traitement moins toxique et moins efficace est alors appliqué.

Les abeilles mal en point

Les espèces aquatiques ne sont pas les seules victimes collatérales de ces traitements biocides. Quentin Brunelle de l’association Parmi’Lyon met le doigt sur un autre projet majeur : les abeilles. Il qualifie ces épandages de biocides de désastre écologique comme ils tuent les abeilles, des insectes pollinisateurs qui jouent un rôle important dans l’écosystème. Il montre dans une vidéo publiée sur son petit check up de lieux après le traitement démoustication à Villeurbanne. Le constat est aberrant : plusieurs cadavres d’insectes, notamment des abeilles gisant au sol.

M. Brunelle déplore également l’inefficacité de ces traitements sur les moustiques tigres puisqu’il s’agit d’une espèce qui pique au crépuscule. A 4h du matin, ce petit paresseux est encore bien à l’abri dans les buissons pour reprendre des forces.  

Il y a un autre aussi que ces traitements inquiètent : Marc Maisonny du syndicat d’apiculture du Rhône. Ces traitements s’attaquent non seulement aux moustiques mais à tous les insectes et les oiseaux qui se nourrissent de ces insectes. En plus, avertir les apiculteurs, c’est bien, mais 48h ne suffisent pas pour déplacer une ruche gorgée de miel.

Par contre Philippe Garin, apiculteur en métropole lyonnais se montre plus clément. On l’a averti qu’une opération de démoustication aurait lieu près de l’une de ses ruches. Il avoue qu’il était quelque peu inquiet, mais heureusement, les abeilles se portent bien le lendemain. Par contre, il ne sait pas à quelle distance de la ruche a été pulvérisé l’insecticide.

D’autres solutions en perspective ?

Une chose reste à clarifier pour de nombreuses associations à Lyon : le moustique tigre ne se limite pas aux mares. Il préfère même, d’ailleurs, les petits points d’eau. Même l’équivalent d’un bouchon de bouteille d’eau suffit pour qu’il y ponde ses œufs. Pourtant, c’est dans les mares saines qu’on peut trouver les chasseurs de moustiques tigres : les mouches, les libellules, et les araignées d’eau qui se délectent des larves de moustiques.

A cause de cette idée fausse, certaines personnes n’hésitent pas à tout mettre dans les points d’eau sains, même du lave-vitre, d’après M.Brunelle. C’est un véritable crime envers l’écosystème.

Du gravier sur les terrasses

Pierre Athanaze, vice-président de la Métropole de Lyon en charge de l’environnement, la protection animale et la prévention des risques, parle de réduire les lieux de ponte des moustiques tigres. Certes, des campagnes de sensibilisation pour apprendre aux gens comment se débarrasser des moustiques tigres sont en route, mais c’est insuffisant. Pour ça, il appelle les lyonnais à mettre du gravier sur les toits terrasses. Les végétaliser serait encore mieux, si c’est possible.

Les araignées

Arachnophobes, il est temps de mettre derrière vous cette phobie ! Les araignées, amateurs de moustiques tigres, vont devenir votre meilleur allié. Pour M.Athanaze, le meilleur moyen de s’en débarrasser, sans avoir recours à des produits chimiques, c’est d’aider leurs prédateurs à proliférer. Les araignées sont friandes de moustiques, notamment lorsqu’ils sont gorgés de sang, comme quoi le karma existe.

Les oiseaux

M.Athanaze a d’ailleurs participé grandement au projet de la Ligue des Protection des oiseaux de 2016. Ce projet consistait à créer une mare au cimetière de Loyasse et à installer des perchoirs à oiseaux.  Un autre refuge a également vu le jour au cimentière de la Guillotière, le 11 juillet dernier grâce à une collaboration entre la ville et l’association.

Les oiseaux pour lutter contre le moustique tigre à Lyon

Mais les oiseaux et les espèces aquatiques ne sont pas nos seuls alliés dans cette lutte contre le moustique tigre. Les chauves-souris sont également très friandes de moustiques tigres. On parle de cet anti-moustique plus que naturel dans cet article.

La moustiquaire

Le meilleur moyen de rester à l’abri de ces suceurs de sang, c’est d’installer une moustiquaire sur les ouvertures de la maison. C’est tout ce qu’il y a de plus écologique puisqu’il n’y a aucune substance chimique en jeu. Mais les moustiquaires, ça s’abîme vite. Cette époque est désormais grâce à la moustiquaire Tranquilisafe et sa toile en fibre de verre. Ce matériau est connu pour sa résistance aux UV et aux chocs.

La moustiquaire Tranquilisafe a été conçue et améliorée au fil du temps grâce aux suggestions et besoins des utilisateurs. Si, par exemple, vous avez les mains prises , difficile de sortir avec une moustiquaire pour porte traditionnelle. Mis avec la moustiquaire Tranquilisafe et son système aimanté, la toile s’ouvre et se referme toute seule à chaque passage.

Vous trouverez nos moustiquaires ajustables en plusieurs dimensions. Mais si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez dans notre catalogue, vous pouvez commander une moustiquaire sur-mesure. Nous pouvons tout faire, quelle que soit la dimension, la forme et l’utilisation. En plus, c’est fait en France, plus précisément, à Gap.

Le moustique tigre est une espèce diurne, rappelons-le. Et si vous sortez, ne serait-ce que dans le jardin, vous avez toutes sortes d’anti-moustiques au choix. Mais ils contiennent des produits qui ne sont pas forcément conseillés aux plus jeunes. Heureusement, Tranquilisafe a pensé à une solution saine et efficace pour les plus petits : la moustiquaire nomade. Elle se range dans sa petite housse et se transporte facilement partout. Elle s’adapte aux poussettes, nacelles et lits parapluies.

Bref, le moustique tigre et Lyon, c’est une longue histoire. Entre des méthodes anti-moustiques jugées inefficaces et peu écologiques et des alternatives qui demandent encore quelques arrangements côté logistique, on est encore loin d’en venir à bout. En attendant, optez pour une solution plus safe et fiable : la moustiquaire Tranquilisafe. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page