ActualitéMonde

Virus du Nil occidental: l’inquiétude monte aux Etats-Unis

Le virus du Nil occidental, on n’en entend pas beaucoup parler en France. Pourtant, aux Etats-Unis, l’inquiétude monte face aux nombreux cas détectés. Mais peut-être qu’on devrait s’y pencher et se protéger au mieux aussi ? Les détails.

Le virus du Nil occidental, c’est quoi au juste ?

C’est une maladie transmise, encore une fois, par nos amis les moustiques. Mais ici, pas de  moustique tigre en cause, c’est plutôt le moustique commun le responsable. Comment cette maladie se transmet-elle ? Le virus du Nil occidental trouve refuge dans l’organisme des oiseaux. Les moustiques avides de sang bien chaud vont piquer au vol ces volatiles infectés.

Il n’y a aucun traitement spécifique du virus du Nil occidental jusqu’à aujourd’hui. Le traitement actuel consiste à traiter les symptômes. Chez une personne infectée sur cinq, la maladie se manifeste par une fièvre, des courbatures, des vomissements, des éruptions cutanées ou des douleurs articulaires. Dans de rares cas (une personne sur 150, principalement plus de 50 ans), le virus du Nil occidental va entraîner une encéphalite ou d’autres lésions au système nerveux central.

illustration du virus du Nil occidental

Le virus du Nil occidental à l’origine d’une épidémie de 10 ans aux Etats-Unis

C’est en 1999 que ce virus venu de l’Ouganda est arrivé aux Etats-Unis. Il a entraîné une épidémie de dix ans. Et aujourd’hui encore, impossible de déloger complètement le virus du sol américain. Des cas sont encore signalés un peu partout sur le territoire. 

Une hausse des cas inquiétante en 2021

Le Département de la santé publique de l’Etat du Massachusetts avait officiellement fait passer le risque de virus du Nil occidental de « faible » à « modéré » après au moins sept  cas confirmés. Deux de ces cas sont des hommes âgés de plus de 50 ans. Rappelons qu’en 2020, 11 cas humains ont été confirmés dans le Massachusetts.

L’Arizona a également été touchée par cette épidémie. L’homme a été victime de paralysie après avoir été infecté par le virus. Il se retrouve aujourd’hui dans l’incapacité de parler ou d’avaler alors que c’est un homme dans la force de l’âge, d’après les propos de sa femme.

La Californie n’a pas non plus été épargnée. Les autorités sanitaires du comté de San Diego ont recensé un cas de virus du Nil occidental. Il s’agit d’un homme d’une cinquantaine d’années vivant à La Jolla.

Dans l’Etat du sud-ouest, plus précisément dans le pays de Maricopa, un décès lié au virus du Nil occidental et plus de 30 cas ont été confirmés jusqu’à aujourd’hui. Grâce à la surveillance entomologique, les services concernés ont pu identifier 377 cas positifs chez les moustiques. Une hausse fulgurante comparée aux dix cas de 2020. Des insectes infectés ont également été repérés dans le comté de Steuben à New York  mais aucun cas humain à déplorer jusqu’ici.

Un groupe de moustiques capturés à proximité d’un parc naturel dans le comté de Johnson dans l’Iowa a également été testé positif  au virus du Nil occidental. Rappelons que les derniers cas de moustiques infectés dans le comté remontent à 2017, d’après le responsable de la santé environnementale de Johnson.

Des mesures s’imposent

Les responsables sanitaires du DPH parlent d’une augmentation significative de l’activité virale chez les moustiques. Et la situation ne risque pas de s’améliorer puisque le risque d’infection restera encore bien présent jusqu’à l’arrivée de l’hiver. Le DPH appelle donc les habitants à prendre des mesures pour éviter de se faire piquer par les moustiques.

Le virus du Nil occidental en Europe

Malheureusement, les Etats-Unis ne sont pas les seuls à être touchés par le virus du Nil occidental. L’Europe est tout aussi concernée. Depuis le début de la saison jusqu’au mois d’août 2021, on a recensé en tout 28 cas humains : un en Roumanie, deux en Autriche, 11 en Italie et 14 en Grèce. Grâce à la surveillance entomologique, les autorités sanitaires ont pu détecter trois foyers chez les chevaux dans toute l’Europe.

Les mesures à prendre

Même si le virus du Nil occidental n’a pas encore fait de victimes cette année en France, il faut se rappeler qu’on parle d’un arbovirose évolutif et imprévisible. Il est donc important de rester toujours sur ses gardes et d’éviter au maximum de se faire piquer.

Des mesures individuelles

insecticide contre le virus du nil occidental

Les moustiques piquent aussi en journée, et vous attaquent en pleine balade ou en plein apéro dans le jardin. Une protection individuelle s’impose donc avant chaque sortie. Insecticides, vêtements imprégnés à la perméthrine, autant de solutions anti-moustiques intéressantes, pratiques et efficaces. Mais ça ne semble pas être toujours la bonne solution côté santé. Ces produits sont bourrés de produits chimiques, notamment le Deet qui attaque directement le système nerveux des moustiques et les tue. Qui sait ce que ce produit fait sur notre système nerveux, mystère ! Des études sont en cours.

En plus soft, vous avez les sprays et les lotions anti-moustiques. C’est moins chimique, certes, mais ces produits sont à base d’huiles essentielles. Ce n’est pas recommandé pour les enfants de moins de 3 ans. On en parle d’ailleurs dans cet article.

Des mesures collectives

Nous ne le dirons jamais assez : la lutte contre les moustiques, ça concerne tout le monde. 80% des gîtes larvaires se trouvent dans les résidences. Comment ça ? Eh oui, ces petits malins trouvent le moyen de se reproduire dans ce petit bouchon de bouteille renversé plein d’eau que vous avez oublié dehors, dans ces coupelles que vous oubliez tout le temps de vider, dans ce réservoir d’eau que vous refusez de couvrir. Pensez donc à faire toutes ces petites tâches si vous voulez être débarrassé des moustiques.  

Le jardin, c’est un endroit que vous affectionnez principalement en été. Vous y passez du temps avec votre famille et vos amis ou vous aimez simplement le contempler. Il faut donc en prendre soin. Et ce n’est pas qu’une question d’esthétique, mais aussi de nécessité. Les moustiques aiment se reposer à l’ombre dans le jardin. Pensez donc à passer la tondeuse régulièrement et à élaguer si nécessaire.

Pour protéger l’intérieur de votre maison, vous avez pas mal de gadgets anti-moustiques : applications, gadgets à ultrasons, UV etc. Mais est-ce que ça fonctionne vraiment ? On vous répond dans cet article. Mais il existe différentes façons naturelles de se débarrasser des moustiques.

Le moyen le plus simple d’inviter les moustiques de s’inviter chez vous, c’est d’installer des moustiquaires sur les ouvertures de la maison. En plus, ça permet de laisser les fenêtres ouvertes pour une aération optimale. Mais il faut avouer que c’est un investissement assez conséquent avec les frais d’installation. Et que dire des moustiquaires sur-mesure ? Tranquilisafe est THE solution.

Tranquili… tranquilou

Tranquilisafe, ce sont des moustiquaires ajustables faciles à installer, même pour les bricoleurs du dimanche. Pas de matériel de bricolage ? Pas de souci, une paire de ciseaux et un mètre suffisent. Et il n’y a pas que des ajustables, on fait aussi du sur-mesure. Quelle que soit la forme ou la dimension, on peut tout faire. En plus, nos moustiquaires sur-mesure sont made in France.

L’avantage des moustiquaires Tranquilisafe, ce sont les aimants qui non seulement les maintiennent fermées mais qui leur permettent aussi de s’ouvrir et de se refermer à chaque passage. Même avec les mains prises, aucun problème pour passer la moustiquaire. Une chatière ? Pas de souci. Relevez juste le bas de la moustiquaire et maintenez avec le scratch pour permettre à votre animal d’entrer et de sortir sans accroc.

finitions moustiquaires Tranquilisafe

Mais il faut dire que certaines moustiquaires ajustables ne sont pas intéressantes côté qualité. Elles se déchirent au moindre coup de griffe. Tranquilisafe a donc choisi les meilleurs matériaux du marché pour concevoir des moustiquaires de grande qualité. C’est pour ça que nos moustiquaires sont aujourd’hui en fibre de verre connue pour sa résistance aux chocs et aux UV.  Et ça se sent au toucher : nos moustiquaires sont plus lourdes que ce que vous pourrez trouver sur le marché. En plus, les finitions sont impeccables.

Bref, le  virus du Nil occidental fait son chemin aux Etats-Unis. Une nouvelle épidémie de 10 ans ? Il faut attendre et voir. Mais il n’y a pas que ça. Il est aussi bel et bien présent en Europe. Le temps est donc à la vigilance. La priorité c’est d’éviter à tout prix de se faire piquer par les moustiques. Outre les précautions individuelles à prendre, installer une moustiquaire Tranquilisafe est un moyen pratique de se protéger de ces dangereux envahisseurs. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page