ActualitéMonde

Des moustiques positifs au virus de l’encéphalite équine de l’Est dans le Connecticut

Mauvaise nouvelle pour les habitants du Connecticut : des moustiques ont été testés positifs au virus de l’encéphalite équine de l’Est (EEE), d’après un communiqué du 2 octobre dernier. 

Le moustique : le pire killer de tous les temps

Les moustiques, ils vous gonflent avec leurs bourdonnements stridents, vous empêchent de dormir ou de passer du bon temps dans votre jardin. Et que de bonheur vous ressentez lorsque vous arrivez à en aplatir un. Mais savez-vous que vous venez de faire tomber un des plus grands killers de tous les temps. Eh oui, le moustique, c’est un grand danger enfermé dans quelques millimètres de long.

Quelque 725000 personnes meurent chaque année à cause du moustique, ou du moins des maladies qu’il véhicule. Il y a de quoi s’étonner lorsqu’on sait que l’homme ne fait que 437000 victimes chaque année. Le paludisme, par exemple, a fait plus de 409000 morts en 2019, d’après les chiffres de l’OMS. Mais il n’y a pas que le paludisme. Il y a aussi la fièvre de la vallée du Rift, la dengue, le west nile virus et bien évidemment, le virus de l’encéphalite équine de l’Est.

encéphalite équine de l'Est

Malgré tout ça, ces bestioles tiennent un certain rôle dans notre écosystème, comme de nombreux insectes. De nombreuses espèces telles que les oiseaux ou les batraciens se nourrissent de moustiques. Les larves de moustiques, pour leur part, sont un régal pour les poissons. Se débarrasser pour de bon de cette espèce qui ne nous veut aucun bien est donc inenvisageable.

L’encéphalite équine de l’Est, qu’est-ce que c’est ?

En 1831, dans le Massachusetts, 75 chevaux meurent d’une maladie inconnue. Des recherches ont permis de mieux connaître ce mal qui attaquait les équidés : l’encéphalite équine de l’Est. Il y a quelques années encore, l’encéphalite équine de l’Est n’était transmise que par des espèces de moustiques qui s’attaquent uniquement les oiseaux. Mais ces derniers tests menés outre-atlantique ont montré que les espèces qui se nourrissent à la fois de sang d’oiseaux et d’humains sont également concernés. C’est d’ailleurs ce qui a fait monter cette inquiétude des autorités sanitaires.

Mais comme son nom l’indique, le virus de l’encéphalite équine de l’Est s’attaque directement au cerveau. La maladie se manifeste par des raideurs de la nuque, des maux de tête, une forte fièvre, et un état de conscience alterné. Si nous sommes habitués aux maladies telles que la dengue etc qui sont asymptomatiques pour la plupart des cas, il en es tout autre pour celle-ci. Le taux de mortalité de l’EEE est de 25 à 50%. Et ceux qui réussissent à y échapper doivent vivre longtemps avec les séquelles. Jusqu’à aujourd’hui, aucun traitement spécifique pour la maladie.

Même si aucun cas humain n’a été déclaré jusqu’ici pour cette année, ce n’est pas pour autant que les moustiques vont laisser les américains tranquilles. Il y a quelques semaines encore, l’inquiétude montait à cause d’une hausse significative du nombre de cas de West Nile virus.                                                                                                                                                                                                      

L’encéphalite équine de l’Est dans le Connecticut

C’est officiel, le virus de l’encéphalite équine de l’Est est bel et bien dans le Connecticut, dans le Sud-Est. C’est du moins ce qui a été annoncé dans le communiqué publié par les responsables de la santé du Connecticut. Cette mise en garde a été lancée  après la découverte de moustiques positifs au virus. Une première pour cette année. Mais la commissaire du département de la santé publique Manisha Gothani se veut rassurante. Le fait que des moustiques aient été testés positifs ne signifie pas qu’il faut s’attendre à un boum de l’activité des moustiques en ce mois d’octobre.

Rappelons qu’il s’agissait d’un groupe de moustiques qui a été piégés le 23 septembre dernier. Ça s’est passé dans la forêt de Pachaug à proximité de la ville de Voluntown. C’est la Connecticut Agricultural Experiment Station qui a mené les tests.

Un appel à la vigilance

Dans ce communiqué, les autorités appellent les habitants à se protéger contre les piqûres de moustiques en cette fin de l’été jusqu’au début de l’automne, saison à laquelle sévissent les moustiques. Mais pourquoi ? Les autorités ont rappelé que l’EE ne pouvait pas se transmettre d’un équidé à un homme ou d’humain à humain. Seuls les moustiques peuvent véhiculer la maladie. Réduire le risque de se faire piquer par ces pompeurs de sang est donc le meilleur moyen d’éviter la maladie.

Comment se protéger? En commençant par se couvrir au maximum avec des pantalons et des hauts à manches longues. La peau à découvert est un véritable clin d’œil pour les moustiques qui ne cherchent qu’un bon repas de sang pour pondre leurs œufs. Et c’est au crépuscule et à l’aube qu’ils sont les plus actifs. Autre moyen de se préserver : tout simplement ne pas rester dehors pendant les heures auxquelles les moustiques sont les plus actifs.

Et comment se protéger au mieux ?

Aujourd’hui, pas encore de cas d’encéphalite équine de l’Est en France. Mais souvenez-vous qu’il y a encore quelques décennies, la dengue n’existait que dans les pays tropicaux. Et pourtant, en 2021, on compte quelque 148 cas en France entre mai et octobre 2021 d’après les chiffres de Santé Publique France. Donc, mieux vaut redoubler d’efforts et se protéger du mieux qu’on peut. Mais comment ?

Les plantes

géranium anti-moustique pour éviter l'encéphalite équine de l'est

Eh oui, si Dame Nature a mis les moustiques sur notre chemin, elle nous a aussi donné des plantes qui peuvent les repousser. Parmi ces plantes, vous avez le géranium, la menthe poivrée ou la citronnelle. Pour profiter de leurs pouvoirs répulsifs, il suffit d’en planter dans votre jardin ou dans un pot et de les disposer sur les rebords de fenêtres ou sur la terrasse. On en parle d’ailleurs dans cet article.

Les anti-moustiques traditionnels

Lorsqu’on a assez de se faire pomper le sang, aux grands maux les grands remèdes. Quelques pschiit d’insecticides et on est calme. Certes efficace mais attention quand même aux effets sur la planète. En plus, ce sont des produits à base de DEET. Ce n’est pas une molécule répulsive proprement dite. En s’attaquant directement au système nerveux, elle finit pas tuer les moustiques. Est-ce tout aussi dangereux pour les humains ? Question en suspens, des études sur le sujet sont en cours. Mais mieux vaut ne pas utiliser ce type de produit sur les femmes enceintes et les enfants de bas-âge.

Nombreux sont ceux qui se tournent vers l’aromathérapie pour se débarrasser des moustiques. On s’arme donc de lotions et de crèmes anti-moustiques en tous genres. Ce sont des produits à base d’huiles essentielles déconseillées pour les moins de trois ans et les femmes enceintes. Pourtant, pas mal de parents choisissent les bracelets pour leurs bébés. Mauvaise idée. Le contact prolongé avec le plastique et avec le produit anti-moustique rend ce produit dangereux pour les plus petits.

Alors quelle solution pour ces personnes sensibles ? La moustiquaire bien sûr.

La moustiquaire Tranquilisafe

Pour que votre bambin puisse profiter de ses balades aussi, Tranquilisafe propose une solution saine et efficace : la moustiquaire nomade. Qu’est-ce que c’est ? C’est une moustiquaire aux dimensions spécifiques qui lui permettent de s’adapter aux nacelles, aux poussettes et aux lits parapluies. Livrée avec une housse, elle se ranger et se transporte facilement partout. Elle peut même tenir dans un sac.

moustiquaire nomade Tranquilisafe sur une poussette

Et pour les futures mamans, pourquoi ne pas opter pour des moustiquaires sur toutes les ouvertures de la maison ? L’avantage c’est qu’il n’y a aucune trace de produit chimique. Les moustiquaires ajustables Tranquilisafe sont très faciles à installer. Tout ce qu’il vous faut c’est une paire de ciseaux, un mètre et quelques minutes de votre temps. Ce sont des moustiquaires de qualité en fibre de verre qui résistent aux chocs et aux UV.

Et quand on vous dit que nos moustiquaires s’adaptent à tout, c’est vraiment à tout. Une porte équipée d’une chatière, par exemple, ne vous empêchera pas d’utiliser une moustiquaire Tranquilisafe. Relevez juste les deux ou un seul côté de la toile et vous fixez avec le scratch. Et voilà votre animal de compagnie libre de circuler sans pour autant laisser les moustiques entrer.

Mais chez Tranquilisafe, on est conscient qu’on peut avoir besoin d’une moustiquaire même en dehors de la maison. Un petit road trip ? Pourquoi ne pas installer des moustiquaires pour votre van ? Tranquilisafe fait des moustiquaires sur-mesure de n’importe quelle taille et pour n’importe quelle utilisation. En plus, nos moustiquaires sur-mesure sont 100% made in France par l’équipe de couturières de l’Esat de Gap.

Bref, les moustiques ne cesseront pas de nous surprendre avec toujours plus de maladies à véhiculer. Et des moustiques positifs au virus de l’encéphalite équine de l’Est dans le Connecticut, il y a de quoi inquiéter. C’est quand même une maladie mortelle qui n’a encore aucun traitement spécifique jusqu’à aujourd’hui. Se protéger des piqûres de moustiques est la meilleure façon de limiter les risques de propagation. Même si aucun cas n’est à déplorer en France, d’autres maladies peuvent aussi être transmises par ces pompeurs de sang. La solution pour se protéger au mieux chez soi : la moustiquaire Tranquilisafe.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page