Actualité

Châteauroux: les habitants attendent plus des bornes anti-moustiques

Envahie par le moustique tigre, la ville de Châteauroux a vu, depuis juillet dernier, des pièges anti-moustiques au cimetière Saint-Denis. Si les autorités sont satisfaites, les habitants le sont moins. Explications.

Petit rappel des faits

Rappelons que la ville de Châteauroux a installé des bornes anti-moustiques le 13 juillet dernier. D’après l’Agence régionale de la santé, les premières pontes de cette saison ont eu lieu le 22 juin dans les alentours de la ville.  Ce sont des pièges qui imitent la respiration humaine en dégageant du dioxyde de carbone et des phéromones. Les moustiques tigres, qui soit dit en passant peuvent pondre jusqu’ à 150 œufs toutes les deux semaines, ne peuvent plus ressortir.

bornes anti-moustiques à Châteauroux

Un petit point s’est donc imposé en début septembre pour jauger l’efficacité de ces dispositifs. Après ces deux mois, les autorités locales semblent bien contentes du résultat. D’après les dires de Maxime Pezet du service santé hygiène, ces bornes ont permis de capturer plus de 4500 moustiques jusqu’ici. C’est déjà un grand pas vers la régulation de la prolifération de ces siphonneurs d’hémoglobine.

Des habitants pas satisfaits

Rappelons que les bornes dans le cimentière sont mises en marche à 6h. Si on fait un petit check-point vers 10h30, on y trouve six ou sept moustiques déjà emprisonnés. Les riverains gardent les yeux rivés sur ces quatre bornes. Ces habitants vivent avec le problème des moustiques depuis 2016. En effet, chaque année ils ne peuvent pas mettre un pied dehors sans se faire happer par une horde de moustiques. Certains ont même décidé de boycotter leurs jardins pour éviter le problème.

Mais si ces bornes sont censées réduire la population de moustiques, ça ne semble pas être le cas. Ils ont remarqué que le problème s’était étendu vers d’autres zones de la ville. Il faut dire qu’ils s’attendaient à ne plus croiser le chemin d’un moustique. Peu convaincus jusqu’à aujourd’hui, ils attendent donc que la commune installe d’autres bornes dans d’autres parties de la ville pour plus d’efficacité.

Quatre nouvelles bornes… peut-être

La demande des habitants est sur le point de se réaliser puisque la commune compte bien commander quatre nouvelles bornes Qista. Il n’y a pas de raison de ne pas étendre ce dispositif à d’autres parties de la ville comme ce test est totalement concluant. Mais tout ça à condition que le budget soit acté. Rappelons que les premières bornes installées ont coûté 18.000 euros à la commune.

Les autorités appellent aux actions collectives

Il faut croire que le moustique tigre n’est pas le seul à être difficile à déloger. Les mauvaises habitudes des habitants et des visiteurs le sont tout autant. Pourtant, les autorités locales avaient déjà sensibilisé les habitants sur l’importance d’éliminer les gîtes larvaires. Et 80% de ces lieux de ponte se trouvent dans les résidences. Il est donc important de ne laisser ne serait-ce qu’une goutte d’eau stagnante dans le jardin. Le moustique tigre n’a besoin que de l’équivalent d’un bouchon d’eau pur déposer sa progéniture.

Mais pourquoi le cimetière est-il le refuge castelroussin des moustiques tigres ? Les coupelles et les vases brisés que les gens laissent un peu partout. Et cette mauvaise habitude a la vie dure malgré les nombreuses sensibilisations des autorités locales. Mais les visiteurs ont aujourd’hui du sable à volonté à disposition mais ça ne semble pas les interpeller plus que ça. Il ne faut donc pas s’étonner de voir davantage de moustiques dans les alentours.

Des pièges oui, mais quoi aussi ?

Il est important avant tout de toujours prendre soin de son jardin. Pourquoi ? Parce que les moustiques aiment se reposer à l’ombre des broussailles. Pensez donc à tailler de temps en temps vos haies et passer la tondeuse à gazon. En plus, c’est beaucoup plus agréable à voir.

Mais avez-vous déjà pensé à installer des moustiquaires sur vos portes et fenêtres ? En effet, c’est beaucoup plus pratique si vous ne voulez pas voir ces invités indésirables s’introduire chez vous. Mais ce qui serait encore plus pratique, ce serait une moustiquaire facile à installer et à ouvrir/ refermer. On ne va pas se mentir, passer par la moustiquaire alors que vous avez les mains pleines, c’est pénible !

femme en rouge assisedans un canapé dans un salon avec mousiquaire baie vitrée

Mais attendez… Ça existe déjà tout ça. C’est la moustiquaire ajustable aimantée Tranquilisafe. C’est une moustiquaire facile à mettre en place puisque vous n’avez qu’à prendre des mesures, découper la moustiquaire à la taille voulue et ajuster. Et grâce à un système d’aimants, la moustiquaire s’ouvre et se referme toute seule à votre passage. Aucun souci donc pour passer si vous avez les mains occupées.

Bref, les quatre premières bornes installées dans le cimetière Saint-Denis à Châteauroux sont un réel succès, du moins pour les autorités. Mais les habitants sont beaucoup moins enthousiastes et appellent les autorités à augmenter le nombre de dispositifs dans la ville. Pourtant les mauvaises habitudes persistent, donnant aux moustiques des gîtes larvaires de premier choix. Chacun devrait donc donner du sien dans cette lutte contre le moustique tigre. Mais rien ne vaut une bonne moustiquaire Tranquilisafe pour éloigner les moustiques de votre chez vous. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page