Fait sur les moustiques: 7 choses que vous ne saviez pas

Le moustique, nous le connaissons tous avec ses bourdonnements incessants et ses piqûres qui démangent. Mais ne croyez pas si bien dire. Nous ne nous contentons pas d’un seul fait sur les moustiques, en voici 7.

Fait sur les moustiques n°1: le moustique, petit mais costaud

moustique qui va piquer, fait sur les moustiques

Le moustique est un  vrai record du monde sur pattes et malgré sa très petite taille, il peut faire des prouesses. Par exemple, un moustique femelle pond jusqu’à 2000 œufs tout au long de sa vie. C’est d’autant plus impressionnant lorsqu’on pense qu’une poule peut en pondre seulement 300. C’est bien malheureux pour nous puisque les poules pondent moins d’œufs (que nous mangeons) que ces bestioles qui non seulement nous cassent les tympans mais nous piquent et transmettent des maladies.

Autre prouesse de nos amis diptères : ils peuvent battre des ailes jusqu’à 2000 fois par seconde. On ne peut donc pas s’étonner que ça soit aussi agaçant. C’est un chiffre hallucinant comparé aux mouches qui n’effectuent que 200 battements par seconde. De quoi forcer l’admiration quand même, on l’avoue.

Fait sur les moustiques n°2: le moustique, le plus grand tueur de tous les temps

Depuis que vous avez vu « Les dents de la mer », les requins vous terrorisent. En croiser un et se faire dévorer est  la pire chose qui pourrait vous arriver. Pourtant, vous avez bien plus de chance de mourir par un moustique ou même un escargot que mangé par un requin. Ce prédateur des mers a attaqué 124 personnes et fait 8 morts en 2016. Le moustique, par contre, a un palmarès plus impressionnant avec 750.000 à 1 millions de décès chaque année.

Petit bonus : savez-vous aussi qui est l’autre pire ennemi de l’homme ? L’homme lui-même. Et il est en deuxième position. Eh oui, les homicides sont à l’origine de 475.000 décès par an, d’après la fondation Gates.

Fait sur les moustiques n°3: la piqûre de moustique, une véritable prouesse

Vous pensiez que les voitures de Formule 1 étaient super rapides  au pit stop ? Eh bien, le moustique l’est encore plus ? Un pit stop dure généralement 13 secondes, 13 secondes  pour le ravitaillement et les roues. Par contre, nos amis diptères, eux, n’ont besoin que de deux à trois secondes pour se ravitailler en nous pompant le sang. Un véritable éclair !

Mais est-il possible de se faire vider de son sang par des moustiques. Oui, mais improbable. Sachez avant tout, que ce petit gourmand peut boire jusqu’à trois fois son poids. Mais pour que vous soyez totalement HS, il faut qu’environ 1.2 millions de moustiques se jettent sur vous, et ce, en même temps. De quoi nous mettre un baume au cœur. Attention, ce petit gourmand peut sentir votre présence à 30 mètres !

Fait sur les moustiques n°4: les bourdonnements, ce son mélodieux

Les bourdonnements de moustiques, on les exècre. Ils nous empêchent de dormir la nuit et nous agacent la journée. On sait déjà que ce bruit, c’est celui de 2000 battements d’ailes par seconde. Malheureusement, toute cette vibration est parfaitement perceptible pour l’oreille humaine. Mais pourquoi tout ce raffut ?

moustique qui va piquer, fait sur les moustiques femelles

Il faut savoir que ce sont uniquement les femelles (oui, encore elles !) qui émettent ce son aigue qui nous alerte à 5m à la ronde. Mais elles ne le font pas pour le plaisir de nous agacer, tout ceci a un but bien précis. Ce son si aigu à nos oreilles est une douce mélodie de l’amour pour les moustiques mâles. Eh oui, les femelles émettent ces bourdonnements pour faire savoir aux mâles qu’elles sont prêtes pour un éventuel accouplement.

Mais une étude vient troubler cette théorie en donnant une explication aérodynamique à tout  cela. Il faut savoir que les moustiques battent des ailes quatre fois plus rapidement que les autres insectes de la même taille. Une étude publiée dans Nature nous apporte une explication.

Pour cette expérience, les chercheurs ont analysé le vol du moustique grâce à huit caméras ultrarapides qui capturent 10.000 images par seconde et des rayonnements infrarouges pour une précision optimale. Chez les insectes volants, lorsque l’aile descend, un tourbillon se forme au-dessus de l’avant des ailes. C’est ce qui va créer une différence de pression qui va pousser l’insecte vers le haut : c’est la force de portance.

Mais chez le moustique, cette différence de pression n’est pas assez importante pour le maintenir en l’air. Ce petit génie a donc trouvé une autre façon de procéder : après chaque descente et chaque remontée, les ailes pivotent et remontent à l’envers pour créer un deuxième tourbillon à l’arrière des ailes lorsqu’elles remontent. C’est ce qui va augmenter la force de portance et notre diptère peut rester en l’air. Mais pour que ce mécanisme fonctionne, il doit battre des ailes très rapidement, d’où ce son extrêmement aiguë.

Fait sur les moustiques n°5: on détient un champion de l’extermination de moustiques

Arriver à aplatir le maximum de moustiques avec la paume de la main, on en rêve tous. Mais un finlandais l’a réalisé. Henri Pellonpää détient le record du monde d’écrasement de moustiques. Il a aplati 25 moustiques en 5 minutes. Un maigre résultat, pourrait-on croire mais on change vite d’avis lorsqu’un seul moustique insaisissable nous empêche de dormir toute la nuit. Alors, chapeau Mr Pellonpää !

Fait sur les moustiques n°6: le moustique tigre, ce petit coquin

Si le moustique commun se plait à nous empêcher de dormir, le moustique tigre, lui, préfère se pavaner pendant la journée et se repose la nuit. En pleine forme aux premiers rayons de soleil, il est nettement plus agressif que ses congénères. Il peut piquer à travers des vêtements sans problème. Ses piqûres sont particulièrement douloureuses avec un risque de réactions allergiques plus élevé.

Le moustique tigre est un petit futé. C’est ce qui lui vaut une meilleure espérance de vie. Contrairement aux moustiques ordinaires, il ne sort pas en hiver (comme on en parle dans cet article). Ses œufs entrent en diapause (arrêt de développement) lorsque les conditions ne lui sont pas favorables. Il peut donc survivre sans forcément avoir besoin d’eau.

Fait sur les moustiques n°7: il y  a pas mal de moustiques

Malheureusement pour nous, le moustique n’est pas une espèce en voie de disparition comme les pandas. Il y en a même trop. Saviez-vous qu’il existe plus de 3000 espèces de moustiques dans le monde. Vous n’aurez donc pas la chance de les rencontrer toutes. En France, on a recensé 65 espèces dont notamment, le fameux moustique tigre. Et leur prolifération ne va pas s’arrêter puisqu’il peut pondre jusqu’à 2000 œufs pendant toute sa vie.

moustique tigre

Que faire donc face à tout ça ?

On ne peut pas le nier, le moustique n’a pas fini de nous surprendre malgré sa petite taille. Il est donc plus que vital de se protéger au mieux contre ces diptères suceurs de sang. Mais comment faire ?

Lorsque vous sortez

Se faire piquer par un moustique en journée est donc plus dangereux puisque c’est à ce moment que le moustique tigre sévit. Donc, pour vos sorties, couvrez-vous au maximum. Le moindre bout de peau apparent est une invitation à déjeuner aux moustiques. Portez des pantalons et des vêtements à manches longues. Oui, il fait chaud mais mieux vaut transpirer un peu que tomber malade.

N’oubliez pas vos armes antimoustiques lorsque vous sortez : lotions, sprays et bracelets anti-moustiques. Les fabricants parlent d’une efficacité de 4h mais mieux vaut en réappliquer une couche dès que vous entendez les premiers bourdonnements aux alentours. L’avantage de ces produits, c’est qu’ils sont à base d’huile essentielle, donc normalement sans danger. Mais attention, c’est aussi leur inconvénient. L’utilisation d’huiles essentielles est déconseillée sur les moins de deux ans. N’hésitez surtout pas à demander l’avis d’un homéopathe avant de l’utiliser sur un enfant.

La bombe anti-moustique, un bon vieux truc qu’on n’oublie pas de par son efficacité. Son principe actif, le Deet, ne se contente pas de repousser les moustiques mais les zigouille en deux temps trois mouvements. Des études sont aujourd’hui en cours pour voir si cette molécule pouvait être dangereuse pour les humains. Mais en attendant, mieux vaut ne pas utiliser s’il y a un enfant ou une femme enceinte dans les alentours.

Lorsque vous êtes chez vous

Ne perdez plus de temps à concocter toutes sortes de recettes anti-mouches pour éviter que les moustiques s’invitent chez vous. Gagnez du temps en installant des moustiquaires sur toutes les ouvertures de votre maison. Une moustiquaire oui, mais pas n’importe laquelle : une moustiquaire aimantée Tranquilisafe. C’est une moustiquaire en fibre de verre, robuste et résistante aux UV qui vous protègera longtemps.

Ici, pas de frais d’installation à prévoir. Vous, oui vous qui ne connaissez rien au bricolage, pouvez l’installer sans problème. Il suffit de savoir manier le mètre et les ciseaux. Nos moustiquaires existent en format ajustable, ajusté et en sur-mesure. Quelle que soit la taille ou la forme dont vous avez besoin, nous pouvons le faire.

porte avec moustiquaire Tranquilisafe sur mesure

La moustiquaire aimantée Tranquilisafe est faite pour tout le monde. Que vous ayez des enfants ou des animaux, notre moustiquaire est ce qu’il vous faut ? Plus besoin de craindre en permanence que votre petit dernier n’ait pas bien fermé la moustiquaire en sortant dans le jardin. Plus besoin d’accourir lorsque votre chien a besoin de sortir. Notre moustiquaire aimantée s’ouvre et se referme automatiquement à chaque passage. Une chatière sur la porte ? Pas de souci, relevez juste le bas de la moustiquaire et fixez avec le velcro.

Bref, il y a encore beaucoup de trop de choses que nous ne savions pas sur les moustiques. La meilleure chose à faire, c’est de se protéger au mieux contre ces petites bêbêtes. Installez dès maintenant votre moustiquaire Tranquilisafe pour parer à la prochaine saison des moustiques.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *