Le saviez-vous: la journée mondiale du moustique existe!

Chaque année, on célèbre une journée mondiale du moustique. Une journée dédiée au plus grand tueur de tous les temps? C’est à ne rien y comprendre. Mais pas de panique. On vous explique tout dans cet article. 

L’histoire de cette journée mondiale des moustiques

Tous les ans, le 20 août, c’est la journée mondiale du moustique. Est-ce une foire à l’hémoglobine pour les moustiques ? Vont-ils se donner impunément à cœur joie pendant 24h ? Détrompez-vous, il en est tout autre. Cette journée n’est pas faite pour célébrer ce diptère bourdonnant et piquant qui véhicule plus d’une trentaine de maladies. C’est en fait une journée en hommage au Prix Nobel et médecin Britannique Ronald Ross.

Mais qui est cet homme ? Ronald Ross a vu le jour en Inde. A ses 35 ans, il axe ses travaux sur le paludisme. Le but : trouver une solution pour stopper la propagation de cette maladie venue des tropiques. A ce moment, il soupçonne déjà les moustiques d’être le lien entre la maladie et les humains, mais faut-il encore arriver à le prouver. Il a fallu 5 ans à notre pionnier du paludisme pour découvrir le lien entre les humains et la maladie : le moustique du genre Anopheles.

ronald ross  à l'origine de la journée mondiale du moustique

C’est le 20 Août 1987 qu’il fait cette découverte et les moustiques femelles sont démasqués. En effet, il découvre que seules les femelles ont besoin d’un repas de sang et qu’elles sont responsables du paludisme qui faisait rage. Après cette grande découverte, le Dr Ross a déclaré que le 20 Août était la journée mondiale du moustique.

Attention, ce n’est pas la seule découverte qu’a fait le Dr Ross. Il a également mis en avant différentes façons de se protéger contre la transmission du paludisme.

Que fait-on donc pendant cette Journée Mondiale du moustique ?

On ne célèbre pas le moustique, ça c’est sûr. C’est avant tout de sensibiliser les gens sur les dangers que représentent les moustiques. Il n’est pas seulement question de bourdonnements à vous casser les oreilles. Mais de bien plus que ça. L’idée, c’est aussi de convaincre les gens de se protéger des moustiques et de promouvoir les moyens aujourd’hui disponibles pour y arriver.

Le 20 Août, c’est aussi la journée pour les chercheurs de récolter des fonds pour approfondir leurs recherches sur les moustiques. Hélas, le Dr Ross n’a pas découvert comment éradiquer les maladies et les moustiques, mais les scientifiques d’aujourd’hui travaillent sur multiples solutions.

Pourquoi cette journée mondiale du moustique est-elle si importante ?

Même si beaucoup d’entre nous ne connaissent pas la Journée mondiale du moustique, elle est d’une importance capitale pour le monde. On vous explique. Cette découverte du DR Ross a permis de sauver des millions de vies. S’il n’avait pas isolé l’agent transmetteur de la maladie, on n’aurait jamais pu savoir comment se protéger correctement contre le paludisme. Il était donc plus que naturel que cette journée soit célébrée. En plus, ça a ouvert la voie à de nombreuses recherches scientifiques qui nous éclairent toujours sur les moustiques, de mieux les comprendre pour mieux les vaincre. 

La mondialisation, l’urbanisation et le changement climatique ont amené les insectes à s’adapter, à changer de mode de vie. Ils ont appris à se multiplier plus rapidement, qu’ils soient vecteurs ou non de maladies. Pour beaucoup de ces maladies, il n’existe toujours pas de vaccin. C’est pour ça qu’il est important de soutenir les recherches et les efforts des scientifiques pour venir à bout de ces moustiques. C’est aussi la raison pour laquelle il est vital de sensibiliser les gens sur les dangers des moustiques et sur l’importance de se protéger au mieux, à l’intérieur comme à l’extérieur.

Quelques chiffres sur le moustique

Rien que la femelle du moustique tigre peut transporter 30 virus différents dont celui de la dengue et du zika. La dengue, par exemple, atteignait son pic en 2019 avec quelque 4,2 millions de cas dans le monde selon les chiffres de l’OMS. N’oublions pas le ckikungunya qui tue en moyenne 50.000 personnes chaque année. Le moustique tigre a élu domicile dans 127 pays, dont la France. Le paludisme, par contre, a touché 228 millions de personnes dans 100 pays, en 2018.

Zoom sur les maladies transmises par les moustiques

On pensait toujours que les maladies transmises par les moustiques n’existaient que sous les tropiques. Eh bien, grâce à cette mondialisation si chère à notre cœur, on en trouve aujourd’hui en France.

La fièvre du Nil

La fièvre du Nil est une maladie transmise par les moustiques du genre Culex. Lorsque la femelle a été fécondée, elle part à la recherche de son fameux repas de sang. Elle va donc piquer un oiseau qui est peut-être porteur du West Nile virus. Le métabolisme du moustique assimile alors le virus qui atteindra les glandes salivaires. A la prochaine piqûre, l’insecte va transmettre de West Nile virus à sa proie.

Dans 80% des cas, la maladie est bénigne car ils ne présentent aucun symptôme. Pour les autres, les signes de la maladie s’apparentent à ceux de la grippe. Mais attention, chers séniors ! Vous êtes plus vulnérables face à cette maladie. En effet, chez les plus de 50 ans, la maladie peut entraîner méningites et laisser de sérieuses séquelles.  

La fièvre du Nil est bel est bien présente en France, notamment sur les côtes méditerranéennes. Rappelons qu’en 2020, la maladie a touché 300 personnes en Europe. Elle fait donc l’objet d’une surveillance en France comme dans toute l’Europe.

Le chikungunya

éruptions cutanées, chikungunya

Cette fois, c’est le moustique de type Aedes qui est sur le banc des accusés. Il est coupable de transmettre de chikungunya. Cette maladie, on la trouve généralement en Afrique ou en Inde, mais attention,  la France comptait 6 cas importés en novembre 2020. Les signes de la maladie : forte fièvre, migraines et douleurs intenses articulaires qui peuvent persister pendant des semaines. Certaines personnes ont parlé de nausées, d’éruptions cutanées ou de conjonctivite.

La dengue

En novembre 2020, la France comptait 834 cas de dengue. Tout ça pour dire que ce n’est pas une maladie à prendre à la légère. Là encore, c’est le moustique tigre, infecté par l’un des quatre virus de la dengue, qui est responsable. Les symptômes de la maladie ressemblent à ceux de la grippe avec des maux de tête, des courbatures et de la fièvre et apparaissent après 3 à 14 jours d’incubation. Si la maladie est bénigne pour la plupart des malades, certains peuvent développer des complications telles que des hémorragies.

Le Zika

Le Zika est transmis à l’homme par le biais du moustique tigre (oui, encore lui). Les malades sont asymptomatiques dans 80% des cas. Elle se manifeste par une éruption cutanée avec ou sans fièvre et de douleurs articulaires, le tout accompagné d’une conjonctivite. Tout ça semble bien bénin, pourtant, le zika est dangereux pour les femmes enceintes, ou plus précisément pour le fœtus. En effet, il peut entraîner la microcéphalie chez le bébé.

Et ce qu’il y a de particulier avec le zika, c’est qu’il peut se transmettre par voie sexuelle. Donc, si vous êtes enceinte, évitez les zones à risque et si votre conjoint revient d’une zone à risque, pas de rapport non protégé dans les 6 mois après son retour.  Pensez toujours à vous protéger pendant la saison des moustiques.

Comment se protéger des moustiques ?

Si Dr Ross nous a appris quelque chose, c’est de comment se protéger des piqûres de moustiques femelles. Grâce aux recherches inspirées de ses découvertes, on a aujourd’hui droit à un large choix d’anti-moustiques. Même si c’est la journée des moustiques, impossible de les laisser s’abreuver de notre hémoglobine. Comment donc se protéger ? La moustiquaire Tranquilisafe est la solution qui allie efficacité, pratique et esthétique.

Efficacité ? Oui, la moustiquaire reste la meilleure solution pour se protéger contre les moustiques lorsque vous êtes chez vous. En installant des moustiquaires Tranquilisafe sur toutes les ouvertures, c’est toute la maisonnée qui est protégée, plus besoin d’utiliser autre chose.

femme assise derrière une moustiquaire Tranquilisafe

Pratique ? C’est ce qui décrit le mieux la moustiquaire Tranquilisafe. Exit l’installation par un professionnel, vous pouvez le faire vous-même. Que vous soyez un pro du bricolage ou un bricoleur du dimanche, vous y arriverez sans accroc. Tout ce dont vous avez besoin, c’est d’un mètre et d’une paire de ciseaux et vous voilà protégé des moustiques. En plus, ça fonctionne parfaitement sur les portes avec des chatières. Relevez le bas de la moustiquaire sur un ou deux côtés et fixez avec le scratch pour laisser libre l’accès à la chatière. Et le summum de la praticité : une moustiquaire qui s’ouvre et se referme automatiquement à votre passage grâce au système aimanté.

Esthétique ? On a choisi la couleur grise pour nos moustiquaires ajustables pour son côté esthétique et pratique. Eh oui, non seulement elles restent modernes, mais elles ne se salissent pas beaucoup. Besoin d’une forme spécifique pour rendre le tout plus agréable à regarder ? Commandez plutôt une moustiquaire sur-mesure. Nous pouvons tout faire en termes de formes et de dimensions.

Bref, oui, il existe bel et bien une journée mondiale des moustiques. Contrairement à ce que nous pensions, elle est destinée à commémorer la découverte du Dr Ross qui va tout changer. Grâce à tout ça, des recherches sont en cours pour trouver comment éradiquer toutes ces maladies véhiculées par les moustiques. Mais quoi qu’il en soit, en attendant, mieux vaut se protéger avec une moustiquaire Tranquilisafe.                       

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *