Alès mobilise les enfants dans la lutte contre les moustiques

En 2004, un petit malin s’est implanté dans les Alpes-Maritimes : l’Aedes albopictus, plus communément appelé le moustique tigre. Sa progression est telle qu’en 2019, ce sont 58 départements qui sont sous la coupe de cet insecte. La région PACA figure parmi les plus touchées puisque six de ces départements sont de Provence-Alpes-Côte d’Azur. Mais attention, il n’est pas seulement question de nuisance sonore, mais aussi de santé puisque le moustique tigre est l’unique vecteur de la dengue, du zika et du chikungunya. 

C’est donc naturellement que le Conseil Municipal des enfants d’Alès, en collaboration avec les services de la collectivité, se sont lancé dans une campagne de sensibilisation contre le moustique tigre, par les enfants, pour les enfants. Elle a été annoncée pendant une conférence de presse, mercredi dernier au Capitole. 

Des méthodes déjà utilisées mais peu efficaces 

Chaque année, le moustique tigre revient gâcher les belles journées estivales des habitants d’Alès. Une situation qu’on a du mal à comprendre vu que depuis deux ans, la ville a fait appel à une société pour la débarrasser de ce nuisible, d’après les dires de Max Roustan, maire de la ville. 

Max Roustan, maire d'Alès

Les autorités locales sont plus que jamais convaincues qu’il est temps de repousser le moustique tigre. L’adjointe au maire, Marie-Christine Peyric a tenu à rappeler, pendant cette conférence de presse, que les maladies transmises comme la dengue n’étaient plus réservées aux pays tropicaux. Ça fait plusieurs années qu’elles sont présentes à Alès. Elle a également rappelé qu’il n’y avait qu’un seul responsable de la propagation de ces maladies : le moustique tigre. Mme Peyric a donc appelé les habitants à se protéger des piqûres de moustiques même si « une partie de nos visages sera protégée grâce au port du masque ». Le maire d’Alès, Max Roustan a appuyé, quant à lui, l’importance de se débarrasser au plus vite de ce moustique tigre car il progresse beaucoup trop vite. 

En plus, la ville a déjà lancé une campagne de sensibilisation pour faire connaître le moustique tigre et le danger qu’il représente pour les habitants. Pourtant, ce petit malin reste bel et bien là. 

Les enfants comme porte-parole 

Comme les mesures prises jusqu’ici semblent insuffisantes, il était temps pour la ville de charger de fusil d’épaule. D’après Léa Boyer, ancienne CME, les messages ont plus d’impact lorsqu’ils viennent des enfants. C’est donc dans cet esprit que le Conseil Municipal des enfants d’Alès ou le CME s’est lancé dans sa campagne de prévention. Ils pensent qu’ainsi, les mesures de prévention atteindront plus les foyers. 

Par conséquent, ce sont 3500 flyers qui ont commencé à circuler dans les écoles depuis le 31 mai. En « piqûre de rappel », 20 grandes affiches ont également été placardées un peu partout à Alès. Cette campagne si bien partie continuera jusqu’à la fin de l’été. 

De quoi parlent ces flyers 

Ce sont les enfants, bien sûr épaulés par les différents services de la collectivité, qui ont conçu ces flyers à l’intitulé qui parle de lui-même : « Ne laissons pas le moustique piquer nos bons moments ». 

Dans ces flyers, le message est clair : il est important d’éliminer tous les points d’eau dans les alentours si on veut se débarrasser pour de bon des moustiques tigres. Ce n’est pas seulement pour soi et sa famille, mais aussi pour les voisins. Pourquoi ? Parce que le moustique tigre est un petit paresseux. Il ne s’éloigne pas de plus de 90 mètres du lieu de ponte. 

Dans ce petit document, on trouve tous les endroits de prédilection des moustiques tigres. L’idée, c’est de proposer des gestes simples, que les enfants peuvent faire. On incite, entre autres, les enfants à enlever l’eau restée sur les jouets en extérieur et de toujours les ranger après avoir joué pour éviter que les moustiques y pondent leurs œufs. 

Les gouttières sont de véritables nids à moustiques lorsque l’eau ne s’écoule pas correctement. Il est donc primordial de vérifier de temps en temps si le système d’écoulement fonctionne et de nettoyer si besoin. Les coupelles sous les pots de fleurs doivent aussi être vidées au moins une fois par semaine. 

Bref, dans ce document, les enfants trouveront tout ce qu’il faut savoir sur le moustique tigre. 

La sensibilisation des enfants, un concept pas si innovateur que ça

mouskit

Cette démarche du Conseil Municipal des Enfants n’est pas la seule campagne impliquant les enfants depuis le début de la lutte contre le moustique tigre. En 2017, le CRES et ses nombreux partenaires, notamment l’ARS PACA, ont mis en place le projet Mouskit. Mais qu’est-ce que c’est ? Il s’agit d’un petit kit ludique et pédagogique de lutte contre le moustique tigre à destination des 9 à 15 ans. 

Quel est l’objectif de Mouskit ? 

En apprendre plus aux enfants sur le fameux moustique tigre. Mais pas que. Ce kit leur apprend également les comportements collectifs mais aussi individuels à avoir pour limiter la prolifération du moustique tigre (supprimer les gîtes larvaires, les anti-moustiques pendant les sorties etc). 

A qui s’adresse-t’il ?

Ce kit est fait pour les enseignants en milieu scolaire ou les animateurs qui veulent intégrer la lutte contre le moustique tigre dans leurs programmes scolaires ou dans leurs activités. L’avantage, c’est qu’il n’y a pas de préparation à faire. Mouskit offre au corps enseignant des outils clés en main pour faciliter les interventions. 

Le kit contient plusieurs parties pour aider au mieux les enseignants.

Compléter ses connaissances

Ce n’est pas parce qu’on est enseignant qu’on sait forcément tout. Il ne faut pas oublier que 43%  des personnes vivant dans les zones placées en vigilance rouge ne savent pas à quoi ressemble un moustique tigre. Donc, voilà. Ce kit contient 11 fiches pour en savoir plus sur le fameux moustique tigre. On y parle également des gîtes larvaires mais aussi des différentes façons existantes pour éviter les piqûres de moustiques. 

La préparation 

Une intervention, même si elle se fait devant des enfants, se doit d’être bien préparée. Donc, dans ce titre, les enseignants trouveront un mode d’emploi mais aussi des idées sur comment utiliser les contenus pour faciliter les échanges avec les enfants.

Les activités

Comme on l’a dit, le mouskit est un moyen d’en apprendre plus de façon ludique sur le moustique tigre. Il y a donc que l’embarras du choix avec les 11 activités pédagogiques comme une chasse virtuelle aux nids à moustiques, de « jeu du chasseur de moustiques », des quiz et bien d’autres encore. 

Chaque enfant reçoit une brochure à la fin de l’intervention. Ils pourront ainsi faire leur petite intervention à la maison, histoire de sensibiliser aussi les parents et le voisinage. En plus, le mouskit est aussi disponible en ligne ici

Protéger encore mieux les enfants contre le moustique tigre 

Outre la suppression des gîtes larvaires dans votre jardin, vous pouvez aussi protéger vos enfants contre les piqûres de moustiques en installant des moustiquaires Tranquilisafe sur vos portes et fenêtres. Eh oui, le moustique ne se contente pas de rester dehors. Ce petit sans-gêne s’invite chez vous de jour comme de nuit. 

Mais pourquoi Tranquilisafe avec le grand nombre de moustiquaires qu’on trouve sur le marché ? Parce que nos produits ont été conçus par des personnes qui ont eu les mêmes soucis que vous pendant l’été, des personnes qui n’ont pas pu profiter pleinement de leurs apéros et des personnes qui ont, comme vous, des enfants. Mais pratique comment ? 

Saviez-vous que plusieurs secondes s’écoulent entre l’ouverture et la fermeture de la moustiquaire lorsque vous sortez sur la terrasse ? Mais c’est tout ce qu’il faut à nos moustiques pour se frayer un chemin vers chez vous. Ce problème, vous ne l’avez pas avec les moustiquaires Tranquilisafe. Grâce à un système d’aimants hyper bien conçu, la moustiquaire s’ouvre et se referme à votre passage. Et, hermétiquement, s’il vous plaît ! On n’aime pas faire les choses à moitié. Les moustiques n’auront même pas le temps de dire bzzz. 

moustiquaire sur mesure Tranquilisafe

Chez Tranquilisafe, vous trouverez des moustiquaires ajustables pour vos portes, fenêtres, portes fenêtres mais aussi pour vos baies vitrées. Et même si vous ne trouvez pas les dimensions dont vous avez besoin, vous pouvez toujours commander une moustiquaire sur-mesure. En plus, c’est du 100% français. Pour ça, nous travaillons avec l’atelier couture de l’Esat de Gap. Pourquoi avoir choisi cet établissement ? Parce que ça matchait avec notre envie de promouvoir le respect des différences. 

En plus, nous accordons une importance capitale à la protection de la planète, des valeurs que nous souhaiterions aussi transmettre à ces adultes de demain. Pour ça, nous travaillons avec une entreprise marseillaise : Ça cartonne. Elle œuvre dans la collecte des cartons usagés auprès des commerçants du Grand centre. 

Bref, les enfants les meilleurs porte-paroles qui soient, paraît-il. Mais est-ce que ce sera le cas pour cette campagne anti-moustique lancée par le Conseil municipal des Enfants d’Alès ? On croise les doigts. Cette campagne n’est pas la seule à faire appel aux enfants. L’ARS Paca, par exemple, a déjà conçu Mouskit, un kit pédagogique de la lutte anti-moustique pour les 9-15 ans. Mais en attendant, protégez vos enfants en installant des moustiquaires Tranquilisafe sur toutes vos portes, fenêtres et baies vitrées. 



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *