Pyrénées-Orientales: on met le paquet dans la lutte anti-moustique tigre

Youpiiiii ! Les beaux-jours sont de retour dans les Pyrénées-Orientales. Mais un point noir (ou plusieurs) viennent assombrir le tableau : les moustiques, notamment le fameux moustique tigre. Les autorités ont donc pris l’initiative de renforcer la campagne anti-moustique. Un seul but : stopper la prolifération de ce nuisible. 

Pourquoi est-il aussi important de se débarrasser du moustique tigre, quelles sont les mesures prises par les autorités des Pyrénées Orientales ? Est-ce suffisant ? Et que faire pour mieux se protéger ? On répond à tout ça dans cet article.

Pourquoi est-il si important de se protéger du moustique tigre ?

moustique tigre posée sur une main

Malgré sa petite taille par rapport à ses congénères, le moustique tigre est le plus dangereux de tous. Et avec le retour des beaux jours, il revient aussi en force dans les Pyrénées Orientales. Pour cause, c’est le principal vecteur de nombreuses maladies, autrefois tropicales mais qui sont aujourd’hui en France, telles que le Zika, la dengue ou le chickungunya.

Le moustique poursuit sa progression et ne semble pas vouloir s’arrêter. Il est aujourd’hui présent dans 64 départements français. Et qui plus est, c’est une espèce qui se reproduit facilement. Il n’a besoin que de quelques millimètres d’eau pour déposer ses œufs. Et le cycle de développement se fait assez rapidement, surtout lorsque les températures sont élevées. En effet, les larves se transforment en nymphes en seulement une semaine. Elles deviennent donc rapidement des moustiques adultes qui vont piquer et se reproduire à leurs tours.

Il sort de sa cachette et attaque sans sommation du 1er mai au 30 novembre. Mais en ce moment, il n’y a encore que très peu d’individus adultes. Il faut attendre le mois d’août pour voir le pic du nombre d’individus. En septembre, il revient en hibernation en attendant la prochaine saison.

L’Occitanie fait partie des plus touchés. Les moustiques tigres ont investi tous les départements, notamment dans les Pyrénées Orientales. Quelque 95% de la population vivent à leur contact depuis 2012.  Les autorités ont donc mis sur pied plusieurs modes d’attaques pour évaluer la situation du moustique tigre dans le département mais aussi pour limiter sa prolifération.

N’y a-t’il que des moustiques tigres ?

Eh bien, non. Aedes, Culex, Ochlerotatus, etc, il y a toute une armée de moustiques, issus de différentes espèces dans les Pyrénées Orientales. Il y en a même qui sont devenus des habitants puisque ça fait 60 ans qu’ils sont là. D’autres, comme le moustique tigre, par contre, sont plus récents.

Mais il faut comprendre que ces vieilles familles de moustiques ne sont pas des espèces venues d’ailleurs. C’est plutôt l’homme qui a envahi le territoire des moustiques. En effet, il y a 60 ans, les côtes méditerranéennes n’étaient que des régions insalubres où avaient proliféré les moustiques. C’est leur habitat naturel que l’homme a réaménagé. Il ne faut donc pas s’étonner qu’il y ait des moustiques toute l’année.

un moustique des zones humides en pyrénées orientales qui pique

Voilà donc 60 ans que l’EID Méditerranée s’est lancé dans la lutte contre les moustiques des zones humides, aussi appelés les moustiques des zones humides. Plus tard, des moustiques qui adorent la vie citadine ou les moustiques tigres se sont ajoutés à la liste. Quoi qu’il en soit, ces nouvelles espèces de moustiques ne sont que saisonnières, tandis que les moustiques en zones humides sont présents toute l’année.

Différences entre moustiques tigres et les moustiques en zones humides

Les moustiques en zones humides sont de vrais aventuriers. Ils adorent partir à la conquête de nouveaux horizons. Ils peuvent aller jusqu’à 20 et 30 kilomètres du lieu de l’éclosion. Les moustiques tigres, par contre, sont de véritables fainéants.  Ils ne vont pas à plus de 150 m du lieu de ponte.

Comment se passe cette lutte contre le moustique tigre ?

La surveillance des cas importés

Il est donc plus que vital de limiter la propagation du moustique tigre et des maladies qu’il véhicule. Les autorités ont donc lancé la surveillance médicale des cas humains. Lorsqu’un cas de maladie venu d’un pays étranger ou d’Outre-Mer est confirmé, l’Altopictus est tout de suite missionné par l’Agence Régionale de Santé pour traiter les environs de la résidence du patient. Pourquoi ? Parce qu’il se peut qu’un ou plusieurs moustiques tigres aient piqué le malade et le transmettra à un voisin. Donc, éliminer tous les moustiques adultes dans les environs est donc une priorité.

D’après Donation Dilieu, directeur adjoint de l’ARS des Pyrénées-Orientales, ce mode d’attaque semble fonctionner puisqu’en 2020, il y a eu 6 cas de dengue confirmés, tous importés. Il n’y a eu aucun cas autochtone.

En cas d’invasion chez vous

Il n’y a rien de plus désagréable que de se faire attaquer par une horde de moustiques chez vous et de voir toute une nuée derrière la fenêtre, prête à s’élancer chez vous à la moindre ouverture. Dans ce cas, vous pouvez vous adresser à l’EID Méditerranée. Elle peut faire une intervention et faire un diagnostic chez vous dans certains cas.  

Mais avant tout ça, l’EID vous contacte et vous pose des questions, histoire d’évaluer la situation. L’objectif aussi, est de savoir si vous vous êtes fait piquer, que ce soit en extérieur ou en intérieur, pendant la journée ou la nuit. Ces questions vont permettre d’identifier l’espèce à laquelle vous avez affaire. C’est là que l’EID peut voir s’il y a besoin de se déplacer ou simplement vous donner des instructions par téléphone. Dans ce dernier cas, vous pouvez contacter la mairie qui est toute aussi compétente en termes d’hygiène. Tout ceci est complètement gratuit.

Et pour le traitement des moustiques des zones humides ?

L’EID Méditerranée ne se concentre pas uniquement sur le moustique tigre. Quelque 1392 hectares ont déjà été traités contre les moustiques des zones humides. Parmi ces zones traitées le Bourdigou, l’étang de Salses, le golf de Saint-Cyprien et Torreilles.

Quel traitement pour limiter la propagation des moustiques tigres ?

L’EID n’a aucun traitement pour se débarrasser des moustiques tigres adultes. La seule chose à faire, c’est de les empêcher de proliférer. Et la meilleure façon d’y arriver, c’est d’adopter les bons gestes.

Pour stopper la transmission des virus, l’ARS des Pyrénées-Orientales invite tous les habitants à supprimer tout ce qui est eau stagnante dans leurs jardins notamment. Du sang chaud à proximité et de l’eau pour pondre les œufs, toutes les conditions sont réunies pour faire d’un jardin un endroit de premier choix pour les moustiques et notamment les moustiques tigres.

un moustique tigre sur fond vert

Que faut-il donc faire ? Pensez à vider au moins une fois par semaine tous les récipients qui pourraient retenir de l’eau. Par ces récipients, on entend bien sûr les coupelles, les cache-pots etc. Vous aimez l’environnement, vous économisez l’eau et vous avez des récupérateurs d’eau pluviale ? C’est très bien, mais pensez à les recouvrir d’une bâche ou d’une moustiquaire pour éviter que les moustiques ne pondent leurs œufs à la surface. Vérifier régulièrement les gouttières pour voir si l’eau s’écoule convenablement. Débroussaillez régulièrement votre jardin, les moustiques adultes adorent s’y reposer.

Des mesures supplémentaires

Certes, adopter les bons gestes est le meilleur moyen de repousser les moustiques, et notamment les moustiques tigres. Mais il s’agit d’une action collective. Il faut que tout le voisinage y participe pour que ce soit vraiment efficace. Mais que faire si le voisinage est récalcitrant ? Renforcer la protection contre les moustiques, pardi ! Comment ?

Les appareils anti-moustiques

Si vous voulez un appareil anti-moustique, vous n’aurez que l’embarras du choix. Vous avez par exemple les lampes à UV et les différentes applications à ultrasons qui sont censées faire fuir les moustiques. Mais apparemment, le succès n’est pas au rendez-vous. Si vous voulez comprendre pourquoi, faites un petit tour sur cet article. Les grandes marques se sont aussi lancées dans cette industrie de l’anti-moustique comme Xiaomi et sa fameuse Mijia.

Les produits anti-moustiques

Lorsque vous sortez de chez vous, vous avez besoin d’une protection en plus, surtout que le moustique tigre pique le jour. Dans cette catégorie, vous avez les lotions et spray anti-moustiques. Ils sont à base d’huiles essentielles qui ne conviennent pas toujours aux moins de deux ans et aux femmes enceintes. Si de nombreux parents choisissent le bracelet anti-moustique pour leurs bébés, il faut savoir qu’ils contiennent aussi des huiles essentielles. Donc attention. Nous vous disons comment protéger bébé des moustiques dans cet article, si vous êtes à court d’idées.

La moustiquaire

Pendant l’été, surtout dans les Pyrénées Orientales, on veut profiter pleinement de son extérieur. Mais avec les moustiques qui reviennent en force, ça devient presque impossible. Mais heureusement, avec Tranquilisafe, vous pouvez maintenant profiter de votre véranda ou de votre terrasse couverte. Comment ? En y installant une moustiquaire. Mais est-ce possible d’avoir une moustiquaire pour une si grande surface ? Oui, en commandant une moustiquaire sur-mesure chez nous. Quelle que soit la forme ou la taille, nous pouvons tout faire. En plus, c’est 100% made in France.

Bref, les mesures anti-moustiques ont été renforcées dans les Pyrénées Orientales. Eh oui, c’est plus que vital comme le moustique tigre véhicule différentes maladies. Si ces mesures semblent efficaces, elles restent insuffisantes. Prendre des mesures individuelles supplémentaires est impératif : utiliser des anti-moustiques et installer des moustiquaires Tranquilisafe.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *